Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 12:56

1209141773

28 juillet 2012 


Dès l'ouverture de la saison de récolte des laminaires, le port de Lanildut est le témoin deva-et-vient réguliers entre lesbateaux des goémoniers et les camions, quichargent laprécieuse récolte vers les deux usines locales.


La saison goémonière bat son plein, actuellement, au port de Lanildut, premier port de déchargement de laminaria digitata d'Europe. L'an passé, 40.000 tonnes de cette algue ont été récoltées, dont près de la moitié l'a été sur les champs d'algues de Molène et déchargée au port de Lanildut. Sur la bonne trentaine de bateaux répartie sur l'ensemble de la France, une quinzaine est basée dans ce port, dès le mois de mai, date d'ouverture de la saison goémonière, qui dure jusqu'au mois d'octobre. La capacité des bateaux goémoniers varie de 10 à 50, voire 60, tonnes pour les plus grosses unités, principalement celles qui se rendent sur les champs d'algues de Molène.

Deux usines à Lannilis et Landerneau

Aujourd'hui, les goémoniers ont appris à éviter de charger en trop grand nombre les algues parasites, comme le tosser, afin de rapporter des chargements «propres» et, ainsi, proposer une matière première de laminaires de bonne qualité aux deux usines acheteuses. La récolte est, depuis quelques années, devenue stable. Désormais, des quotas sont mis en place afin d'assurer la préservation de la ressource. Ces laminaires sont ensuite déchargées sur le port de Lanildut à l'aide de camions grues.

 

Un va-et-vient incessant dès que la marée permet aux bateaux d'accoster au quai Cambarell. Le transport est assuré par une entreprise de Porspoder «Transports Guennegues», qui achemine les algues vers deux usines, Danisco, à Landerneau et Cargill, à Lannilis. Ces deux usines transforment cette matière première en alginate, qu'ils adaptent aux besoins de la clientèle, notamment les industries pharmaceutiques, alimentaire, textile,etc. Leur implantation à la pointe bretonne est primordiale, cette zone étant la deuxième zone de ressources mondiales.

Une matière première de qualité

Le directeur de l'entreprise Cargill souligne qu'ils sont toujours aussi demandeurs de cette matière première de qualité. Matière première qui est complétée par une autre algue récoltée dans le secteur, l'hyperboréa, et, dans une moindre mesure, par des algues sèches en provenance d'Amérique du Sud. L'hyperboréa est récoltée à l'aide d'un peigne, alors que les laminaires le sont àl'aide de «skoubidous». L'usine Cargill travaille sous contrat individualisé avec les goémoniers. Le prix d'achat des algues est donc négocié avec chaque récoltant, selon différents critères: régularité, qualité des algues, fidélité,etc.

Un 17e forum pour tout savoir des belles laminaires...


Demain, le port de Lanildut,accueillera la 17e édition du Forumde l'algue. De nombreuses animations seront proposées toute la journée.


Le 17eForum de l'algue se veut l'occasion, pour le public, de rencontrer des professionnels travaillant auquotidien avec les algues, autravers des produits alimentaires, cosmétiques, artistiques,etc. À ce titre, la brasserie Tonnerre de Brest y présentera toute une variété de bières aux algues et de thés aux algues des plus originaux, comme le thé vert bio auxalgues premium sencha ou le thé rouge aux algues et à l'orange. Dès 10h, l'espace exposants ouvrira ses portes en musique, avec le bagad Sonerien an Tevenn. Parallèlement, la coupe du goémon àl'ancienne débutera sur la grève, pour se poursuivre, tout au long de la journée, par des démonstrations de remontées du goémon à l'aide d'une charrette tirée par des chevaux, puis le brûlage dans le four creusé à même la dune pour en tirer des «pains de soude». Toute la journée, il sera également possible de visiter le bateau de la Marine nationale LaGrande-Hermine.

Démonstrations de scaphandriers

Une nouveauté, cette année, de10h à17h, démonstrations descaphandrier. À 12h30, lerepas «saveurs de mer» (menu à la carte) sera animé par Yvon Le Berre. Les animations se succéderont ensuite tout l'après-midi: balades en mer avec les bateaux de laSNSM, visite des richesses patrimoniales de la commune; histoire du «skoubidou» par Marie-Hélène Colin, musique avec les Sonerien an Tevenn et le groupe Melkern, diverses animations pour les enfants,etc.

Inauguration du pigouillier Le Dauphin

Entre 15h15 et 17h, le plan d'eau s'animera avec l'inauguration du pigouillier Le Dauphin, le deuxièmetrophée de l'aber l'Ildut de course à la godille, puis un défilé retraçant l'évolution dans letransport du goémon. À15h30 et à 17h, unatelier de cuisine auxalgues sera animé par Michel Bécam. Ensuite, à 16h et à 17h, il sera possible d'assister à la projection du film «Deshommes et des algues» et à17h30, une animation «à la découverte des algues» est prévue sur la plage du crapaud. Un apéro-concertest également programmé à18h, avant le repas-spectacle «saveurs de mer», animé par le groupe «Les gabiers du Drellach», qui débutera à 19h. Enfin, à partir de 21h, le groupe Tamm Tan donnera un grand spectacle (gratuit).

 

Pratique 17e Forum de l'algue demain à partir de 10 h surleport de Lanildut. Gratuit.

Maison de l'algue: matière première et matière grise

Il ne faudra pas manquer demain, en ce jour de Forum de l'algue, d'aller découvrir la nouvelle Maison de l'algue «Ti-ar-Bezhin», située sur le quai deCambarell et jouxtant l'office de tourisme. Cette Maison de l'algue comprend un espace muséographique, qui permet au public de mieux appréhender cette matière première et d'en découvrir les innombrables variétés.

Visites guidées mardi et jeudi

Les visiteurs peuvent observer à la loupe binoculaire des algues, afin d'en découvrir toutes les particularités. De petits films présentant les algues et leurs récoltes, hier etaujourd'hui, complètent l'ensemble. À noter la présence d'une exposition temporaire sur «Labiodiversité marine», enpartenariat avec Ifremer.

 

La Maison de l'algue propose desvisites guidées. Laprochaine se déroulera mardi, à partir de14h. Elle permettra de découvrir le métier de goémonier et l'évolution des techniques derécolte, les fours à goémon et le déchargement des algues.

 

La suivante est prévue jeudi, toujours àpartir de 14h, sur le thème «Algues, récolte, transformation et usages».  

 

Pratique Tarif des visites guidées: 2,50€. Réservations auprès de Tourisme en Iroise tél.02.98.48.12.88.

 

http://brest.letelegramme.com/local/finistere-nord/brest/ville/algues-la-mine-d-or-du-port-de-lanildut-28-07-2012-1789153.php


Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans ressource
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg