Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 11:12

affiche-av-2011 18-09-2011

Le chercheur Alain Menesguen a fait le lien dès 1988 entre fertilisants agricoles et marées vertes. Aujourd'hui, il se sent plus écouté. Un peu.

Entretien

Alain Menesguen, biologiste, spécialiste de modélisation mathématique des écosystèmes côtiers à Ifremer. Il siège au comité scientifique de suivi du plan Algues vertes.

 

Le syndicat agricole FDSEA estime qu'il n'y a pas de preuve scientifique sur le lien entre agriculture et marées vertes. Qu'en dites-vous ?


C'est inacceptable. Mon collègue d'Ifremer Jean-Yves Piriou et moi avons publié une vingtaine d'articles. Nous avons 25 ans de recul. Des dizaines d'autres articles dans le monde lient la prolifération d'algues vertes à l'excès d'azote. En Chine, qui connaît la plus grosse marée verte du monde à Qingdao (un million de tonnes évaluées, contre 100 000 tonnes en Bretagne), les origines sont multiples : villes et agriculture. Mais en Bretagne, depuis dix ans ces villes ont fait des efforts énormes, avec des stations de dénitrification. Aujourd'hui, elles n'apportent que 5 % des nitrates rejetés en mer. Le reste vient des fertilisants de l'agriculture. Les faits sont là.

 

Le phosphore des villes est aussi régulièrement désigné.


Toutes les algues ont besoin de phosphore et d'azote pour se développer. En eau douce, il y a un consensus. Les proliférations de cyanobactéries, des algues microscopiques, observées dès les années 1950 aux États-Unis, sont liées aux phosphates. Depuis, les phosphates ont disparu des lessives. Et les rejets de stations d'épuration sont déphosphatés. En mer, c'est différent. Les algues vertes ont besoin d'azote apporté par les rivières sous forme d'ammonium ou de nitrates. Car, contrairement aux cyanobactéries, elles ne savent pas pomper l'azote de l'atmosphère dissous dans l'eau.

 

N'avez-vous pas eu l'impression de prêcher dans le désert ?


Pendant dix ans le conseil général des Côtes-d'Armor pensait qu'il fallait déphosphater les rejets urbains. On a toujours dit que cela ne suffirait pas à régler le problème des algues vertes. On a perdu dix ans. Depuis longtemps, on a dépassé les bornes. En 1971, les rivières bretonnes contenaient 4,4 mg de nitrate par litre en moyenne. Jamais 10 mg. En 1995, c'était 38 mg en moyenne, avec des pics à 80 mg. Aujourd'hui, elles sont revenues à 30 mg en moyenne. Partout, si on veut baisser les marées vertes de moitié, il faudra descendre à 10 mg.

 

Qu'est-ce qui a changé ces dernières années ?


On se sent écoutés par les pouvoirs publics. Enfin, il y a deux ans dans son rapport, l'État a reconnu le rôle de l'azote. La mort du cheval (NDLR : en 2009 dans les Côtes-d'Armor) a tout changé. Mais les éléments pour faire bouger les choses existent depuis 20 ans. On sait que 20 % de l'azote de fertilisation repart à la mer. Les invectives n'ont aucune valeur scientifique. Il faut s'accrocher aux faits. On ne peut pas dérouter l'argent du contribuable vers des actions qu'on sait sans effet.

 

Recueilli par Sébastien PANOU 

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Algues-vertes-Nous-avons-perdu-dix-ans-_40734-1988592------29019-aud_actu.Htm

 

Commentaire:

 

Les sommes en jeu sont tellement énormes ( dans le 29 beaucoup de ceux qui paient l'ISF sont des éleveurs de porc) que tous ces écolos feraient bien de remercier le ciel de ne pas avoir encore été victimes d'attentats!

N'oublions pas que l'un d'entre eux a été menacé de mort.

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg