Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 11:15


31 décembre 2010 - 

 

Royale, elle trône au milieu des plateaux de fruits de mer. Mais, dure à la capture et fragile au transport, l'araignée voit ses cours stagner sous criée. Inquiétude sur les quais de Roscoff à Saint-Malo.


Le cours de l'araignée a du mal à décoller cette année. Ce qui n'arrange pas les affaires d'une cinquantaine de bateaux qui se consacrent exclusivement à la pêche de l'araignée d'octobre à août. Une pêche traditionnelle propre à la côte nord de la Bretagne, entre Saint-Malo et Le Conquet. Des bateaux de 9 à 20m alternent la pêche à la lotte l'été et la pêche à l'araignée le reste de l'année. La capture de la belle sauvage aux longues pattes se fait alors uniquement au filet. En revanche, sur la côte Sud, les pêcheurs ne se spécialisent pas dans l'araignée. Il arrive même qu'ils la rejettent à la mer, faute de pouvoir la conserver en viviers.

Un métier exigeant

Quel avenir pour cette pêche régionale? «En novembre, on vendait le kilo à 1€ sous la criée de Roscoff. Heureusement, pendant les fêtes, ça monte à 4,50€, voire 6 € mercredi. Mais ça ne dure pas longtemps. Il y a dix ans, une centaine de bateaux faisaient l'araignée. On est moitié moins aujourd'hui. Si c'était à refaire, je ne sais pas...», Morgan s'interroge. À 34 ans, il pêche l'araignée depuis déjà neuf ans, sur le Vagabond (11,36m). Par choix. Il n'est pas issu d'une famille de pêcheurs comme son ami, Gaël, 45 ans, qui a repris le flambeau familial sur un 15,60m. «C'est dur, mais le métier est plaisant, expliquent les deux hommes. On fait cinq heures en mer. Et au retour, il faut autant de temps pour sortir les araignées des filets. On peut rapporter jusqu'à 2.500 araignées par jour. On a donc besoin de main-d'oeuvre: trois à bord et parfois plus sur le quai, tellement les araignées sont emmêlées dans les filets. C'est pour ça qu'on aimerait voir les cours remonter».

Marchés tardifs

Co-dirigeant des Viviers Beganton (Roscoff), Hubert Le Bihan achète environ 250 tonnes d'araignées (*) par an sur la côte Nord. Il confirme un mauvais début de saison: «Les marchés ont été tardifs. L'araignée migre d'Est en Ouest. Elle a d'abord été pêchée vers Saint-Malo. Quand Roscoff a commencé en novembre, les marchés étaient déjà approvisionnés. Ensuite, les pays comme l'Espagne et l'Italie, qui font le marché, ont été touchés par la crise. Les commandes pour l'export qui tirent les prix vers le haut se font, cette année, surtout sur les quinze derniers jours». S'il veut faire des profits, ce mareyeur - qui exporte plus de 50% de ses araignées - doit s'organiser «pour les stocker dans des viviers, les transporter dans des camions-viviers et les livrer à des clients tout au long de la route vers l'Espagne et vers l'Italie».

Cuite, elle voyage mieux

L'araignée bretonne à la chair si fine et si savoureuse va-t-elle quitter les plateaux des fêtes? Hubert Le Bihan s'est penché sur la question: «Très fragile une fois sortie de l'eau, elle se vend de mieux en mieux une fois cuite. Conditionnée dans des caisses, elle se transporte alors plus facilement. Ça a très bien marché cette année. Même si pour l'instant, ça ne représente que 5 à 10% de notre volume pour l'instant, on va continuer».


* Entre 2.200 et 2.500 tonnes d'araignées sont pêchées chaque année, en Bretagne, essentiellement sur la côte nord. La production française globale est de 3.200 tonnes.

  • Flore Limantour

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans ressource
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg