Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 10:35

les-mots-doux-des-anti-sarko-0 203

17 février 2012 à 07h44

 

Envoyer l'article à un ami

Il a de l'eau salée dans les veines, et il ne feint pas l'amour de son métier. Son ancien métier, plutôt, puisque Julien, marin-pêcheur, a décidé d'abandonner la mer. Sa dernière fiche de paye, 30 €...


Il a 24 ans, il habite le pays d'Auray. Il y a quelques jours encore, il était marin pêcheur, sur un petit côtier. Pour Julien, prénom d'emprunt, qui tient à rester anonyme, «la pêche je crois que c'est fini». Pas besoin de longs discours. Trois dernières fiches de paye parlent d'elles-mêmes. 292,95 € en novembre, 180,92 € en décembre... Et en janvier, 30,56 €. «30€, je fais quoi avec ça? Ça paye tout juste la note de téléphone...». Julien reçoit dans ses cartons. «Je déménage, 520 € de loyer je peux plus, je retourne chez mes parents».

L'histoire de Julien, c'est aussi le portrait d'une filière pêche qui souffre depuis quelques années. «J'ai toujours aimé la mer. Un jour j'ai embarqué, pour voir. Ça m'a plu». Il avait 17 ans. Suivent un CAP matelot, et un embarquement sur un côtier, «pour des marées à la semaine. Là je gagnais bien ma vie». Pour continuer de se former, il s'inscrit, en janvier2011, au brevet de Capitaine 200, à Etel. «Six mois d'école. La formation était payée par la Région, mais je ne touchais que 450 € d'indemnité par mois. J'ai donc vécu sur ce que j'avais mis de côté».

Dureté du métier

Juin, de nouveau route pêche. «Mais ça n'a pas duré. Trois mois en fait, le patron a vendu son bateau. Il avait raison, il était temps de le vendre, c'est un bateau qui avait au moins quinze ans». Ici comme ailleurs, la flottille vieillit. Julien trouve alors un nouvel embarquement, début novembre. «Un petit côtier, à la journée. C'était vraiment dur». Départ 4h, avant l'aube, retour 18h30, quand la nuit est tombée... Dans le froid, l'humidité, chahuté par la mer d'automne. «Tout ça pour 30 €. Qui voudrait de ça? Franchement, j'aime ce métier, mais là je peux pas continuer».

Cours et gasoil

Comment est-ce possible, 30 € de rémunération? Plusieurs raisons l'expliquent. L'absence de salaire minimum, d'abord. Le partage des frais (gasoil, mécanique) et des gains du bateau, ensuite, qui se fait à la part, décroissante selon que l'on soit patron où simple matelot. Deux paramètres économiques, surtout, viennent frapper la filière pêche de plein fouet, la hausse du carburant et la chute des cours.

«Aujourd'hui, le gasoil pêche est à 0,70 € du litre», quand le seuil de rentabilité se situe sous les 0.40 €. Pour le bateau de Julien, «qui pêche bien, avec un bon patron», la vente a rapporté 3.400 € nets en janvier. Mais les frais se sont élevés à 2.100 €. Le calcul est vite fait. Car les cours ne décollent pas. «Je comprends plus, les prix sont au plus bas à la criée, alors que les gens paient cher le poisson à l'étal, on ne sait pas où ça part». «Vraiment, je doute de l'avenir du métier. Ça me passionne vraiment, mais ça peut plus durer. Et puis j'ai pas l'impression que l'État fasse grand-chose pour nous tirer de là. Il n'y a qu'à regarder les ports. Y en a que pour la voile, il n'y a plus de bateaux de pêche». L'heure est à «la reconversion. J'aime la mer, il y a des tas de choses à faire. Je verrai bien». Julien sourit quand même, avant de retourner à ses cartons, comme on range un pan de sa vie.

  • Marc Revel

http://www.letelegramme.com/local/morbihan/vannes-auray/auray/auray-les-desillusions-d-un-jeune-pecheur-17-02-2012-1603764.php

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans marins
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg