Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 10:07

110214201606330 18 000 apx 470

11 juin 2013 à 18h57 

 

Indésirable notoire du littoral, surtout lorsqu’elle fait son apparition en pleine période estivale, l’algue verte serait-elle en passe de devenir une matière organique d’avenir ? C'est le postulat de l'expérimentation que s'apprête à lancer dans les jours qui viennent la société Agrival, filiale de la Sica de Saint-Pol-de-Léon (29), sur le littoral de la baie de Douarnenez.


En une année, le spécialiste de la production d’ingrédients naturels, des aliments à la santé des animaux, en passant par la cosmétique, espère pêcher quelque 2.500 tonnes d'algues vertes en vue d'exploiter, voire de commercialiser, ses principes actifs à l'avenir.

 

Retardée... faute d’algues vertes
L’opération, validée lundi en préfecture, devait démarrer dès cette semaine, plage du Ris, à Douarnenez. Mais c’était sans compter sur des algues vertes qui ont cette fois décidé de se faire désirer… Faute de leur présence en quantité suffisante, l’appareil de type moissonneuse-batteuse, qui a été spécialement conçu par une entreprise du Nord, reste pour l’instant bloqué à quai. Une fois les conditions propices à une pêche fructueuse, la machine interviendra en différents points, jusqu’à Crozon (mais pas au Cap-Sizun), pendant un an environ. Quant aux algues ramassées, grâce à un tapis roulant et à un mètre de profondeur environ, elles seront d’abord séchées pendant quelques heures avant d’être acheminées vers le site d’Agrival de Plouénan, dans le Nord-Finistère.

 

"La fin de l'algue perçue comme déchet"
C’est là-bas que démarrera la seconde phase du processus : la transformation de la matière première en principes actifs pour produits alimentaires pour animaux ou encore pharmaceutiques. "C’est la fin de l’algue perçue comme déchet et le début de l’algue comme ressource", apprécie d’ores et déjà Paul Divanac’h, le maire de Plonévez-Porzay, en charge de coordonner l’opération au niveau des collectivités (Douarnenez, Châteaulin et Plonévez-Porzay) enga- gées dans l’expérimentation au même titre que le Parc naturel marin d’Iroise, pour le suivi environnemental. De là à imaginer un jour une filière directement de la mer à l’assiette… "On n’en est pas là, c’est encore une expérimentation", nuance Martin Jaeger, secrétaire général de la Préfecture du Finistère. "Mais ce qui est certain, c’est que le ramassage des algues vertes est aujourd’hui un calvaire pour les communes". Un calvaire que l’expérimentation pourrait permettre d’alléger de 2.500 tonnes (les prévisions de récolte d’Agrival), sur 9.000 à 12.000 tonnes d’algues vertes qui s’é- chouent chaque année le long des plages de la baie. Sans compter l'impact qu'aurait un ramassage printanier sur la densité des algues la saison suivante, selon plusieurs études réalisées sur le sujet.

  • Laurence Texier

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/baie-de-douarnenez-une-peche-pilote-aux-algues-vertes-11-06-2013-2133482.php

 

Commentaire: Et voilà le travail, hop!, CQFD, ne pas toucher aux nitrates, au contraire! Désormais on va produire des algues vertes pour l'industrie!

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg