Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 11:14

ben-hur-rameur

23 septembre 2012 à 09h15 

 

Des bateaux toujours immobilisés à quai, une nouvelle table ronde ce dimanche… Le conflit s’enlise à la Brittany Ferries. "C’est le statu quo", déplorait, ce samedi soir, la CGT. Il est environ  21 h 15 quand la direction et les syndicats sortent d’une table ronde qui avait débuté à 18 h... Le conflit, qui dure depuis onze jours, a touché près de 8.000 passagers contraints d’emprunter les lignes des compagnies concurrentes. Pour faire face à des difficultés financières (déficit cumulé de 70 ­M€), la Brittany Ferries avait annoncé la suppression de plusieurs rotations, et demandé aux équipages de renoncer à certaines primes et d’accroître leur temps de travail. Si le personnel accepte de faire des efforts, il exige que ceux-ci soient limités dans le temps, ce que la direction a jusqu’à présent refusé.


 

 Tous nos articles sur la crise que traverse la Brittany Ferries


"C’est toujours le statu quo", regrette Michel Le Cavorzin, délégué CGT, à la sortie de la réunion.

 

Celle-ci avait pour objectif, selon le syndicat, de "mettre en place un cadre de décisions qui permettent de sortir de la crise". En présence d’experts, une nouvelle rencontre est prévue avec la direction ce dimanche après-midi. "Quant aux navires, explique Michel Le Cavorzin, il est techniquement impossible qu’ils puissent repartir avant lundi".
La journée avait débuté par le vote des équipages des trois derniers navires (Le Pont-Aven, Le Bretagne et Le Cap Finistère) qui, comme les cinq autres de la compagnie, se sont exprimés en faveur de la reprise du travail. Malgré ce vote, la flotte est restée à quai ce samedi.


Une immobilisation décidée par la direction de la compagnie maritime. Compte tenu des mouvements de grève intempestive sans préavis selon la direction, cette dernière a ainsi estimé qu'elle ne pouvait plus assurer l’exploitation des navires et la gestion des passagers dans des conditions normales

Affrontement d’egos 

 
De son côté, la section des officiers (250 cadres) a désapprouvé le mouvement. "Nous désavouons fermement les blocages suicidaires trouvant leurs origines dans un affrontement d’egos jamais atteint entre la direction, les actionnaires et les équipages embarqués subalternes", déplore la section dans un communiqué.


En conflit depuis onze jours

 
En début d’après-midi, une délégation syndicale avait été reçue par Jean-François Jacob, vice-président de la Brittany Ferries. "Une rencontre informelle, a déclaré Michel Le Cavorzin. On lui a dit ce qu'on avait sur le cœur. Il nous a écoutés, mais je ne sais pas s’il nous a entendus.

  • Jacques Chanteau

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/brittany-ferries-les-bateaux-immobilises-nouvelle-table-ronde-ce-dimanche-23-09-2012-1845202.php

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans transports ferries
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg