Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 11:06

arton3820

 

Dominique Tricaud, avocat de Thierry Le Métayer (fils du mécanicien du Bugaled-Breizh) a livré ses notes aux juges d’instruction ce mardi afin de les convaincre de poursuivre l’enquête sur le naufrage du chalutier bigouden en Manche le 15 janvier 2004. Le Télégramme s'est procuré le document.

*

Dans les 13 pages de son dossier, Me Tricaud remet prioritairement en cause le choix de Dominique Salles comme expert judiciaire : "Dominique SALLES a exercé de hautes responsabilités au sein de l’état-major de la Marine entre 1993 et 1997. Il y a notamment dirigé de la section 'entretien des sous-marins' de l’état-major. A partir de 1997, il a exercé des fonctions de commandement au sein de nombreux sous-marins comme le sous-marin nucléaire lanceur d’engins l’Inflexible. Il a enfin été chef de la mission militaire française auprès de l’Amiral commandant de l’Otan Est-Atlantique. Dans le cadre de ses fonctions, il a travaillé à Northwood au Royaume-Uni.


De par sa carrière militaire, Dominique Salles est donc intiment lié à l'Otan et aux autorités des marines européennes, au premier rang desquelles la Marine française et la Royal Navy. Or, les missions qui lui ont été confiées consistent précisément dans la mise à jour des responsabilités des différents sous-marins dans le naufrage du Bugaled Breizh.

*
Il ressort de ces éléments que Dominique Salles ne présente pas les garanties d’indépendance requises pour l’exécution de ses missions. Ses liens personnel et professionnel avec les autorités militaires altèrent la force probante de chacun de ses rapports", estime l’avocat.

*

- Il redit que le bâtiment français Primauguet n’était pas à quai mais en rade et qu’il a ainsi pu entendre l’implosion du Bugaled lors du naufrage.

- Il redit sa conviction que le sous-marin anglais Turbulent est responsable du naufrage insistant notamment sur l’audition du commandant d’un autre bâtiment anglais, le Torbay : "Mark Cooper, le commandant du sous-marin britannique Torbay a affirmé que le Turbulent était en mer au mois de janvier 2004, dans le cadre de l’exercice ASWEX 04 (D2043).

- L’avocat insiste aussi sur le fait que lors d’une émission télévisée sur France 3 en janvier 2013, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait indiqué "Les Anglais n’ont pas tout dit", supposant une omission d’information voire un mensonge sur lequel il conviendrait d’enquêter.

*

Huit demandes précises

 *
L’avocat demande donc aux juges :

1. La confrontation entre le commandant du Primauguet et de l’expert en acoustique sous-marine Pierre Juehl.
2. L’audition de Mark Cooper, commandant du sous-marin Torbay à l’époque des faits.
3. L’audition du commandant du sous-marin français Rubis, en poste en janvier 2004.
4. L’audition de certains membres de l’équipage du Turbulent à l’époque des faits, choisis aléatoirement par les juges d’instruction à partir d’une liste qui leur aura été remise et comportant des marins ayant quitté la Royal Navy.
5. La confrontation entre le Commandant Coles et Thierry Lemétayer.
6. L’audition du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian
7. Une expertise de la base de données du sous-marin Rubis sur laquelle figurent nécessairement tous les bruits enregistrés le 15 janvier 2004.
8. L’organisation d’une réunion d’information des parties civiles

*
1 octobre 2013 à 19h33

 

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/bretagne/bugaled-breizh-ce-que-me-tricaud-demande-aux-juges-pour-continuer-l-enquete-01-10-2013-2253276.php

 

 

Bugaled-Breizh. Une liste de 12 sous-marins US suspects !

2 octobre 2013 


Une liste de douze sous-marins suspects américains dont deux « très douteux » ! Voilà un des éléments chocs qui seront proposés par Me Bergot aux juges afin qu'ils poursuivent l'enquête sur le naufrage du Bugaled-Breizh.

L'USS Dallas, l'USS Pittsburgh, l'USS Oklahoma City, l'USS Scranton, l'USS Albuquerque, l'USS Newport News, l'USS San Juan, l'USS Alexandria, l'USS Springfield, l'USS Toledo, l'USS Albany ou l'USS Hyman G. Rickover. Voilà la liste des noms des submersibles américains qui sont dans la ligne de mire de Me Bergot, principal avocat des familles des victimes.

Considérés « douteux »

Il va remettre ce document aux juges demain pour les convaincre de poursuivre leur enquête sur le naufrage du Bugaled qui fit trois morts et deux disparus en Manche le 15 janvier 2004. Drame où la responsabilité « hautement probable » d'un sous-marin est admise par la justice. Justice dont Me Bergot souhaite qu'elle enquête sur cette liste de douze submersibles de l'US Navy issue de la dernière note de l'expert judiciaire, Dominique Salles. En avril dernier, les juges avaient entendu l'expert en qualité de témoin à ce propos. « Dominique Salles estime que tous ces submersibles sont douteux », reprend Me Bergot, qui demande donc aux juges qu'une nouvelle commission rogatoire soit adressée vers les États-Unis afin de demander « la position exacte des douze bâtiments » le jour du naufrage. Rappelons que Dominique Salles défend l'hypothèse qu'un sous-marin d'attaque américain espion serait entré en Manche le 15 janvier 2004 au matin pour observer un transport de matière nucléaire militaire japonaise parti de Cherbourg. Il aurait croché dans les câbles du Bugaled l'envoyant ainsi par le fond. En 2012, les juges avaient interrogé l'US Navy pour vérifier ce propos. L'US Navy avait nié avoir un de ses quelque 50 SNA en Manche ce jour-là. L'expert est remonté au créneau en septembre 2012, en « mettant en doute » la réponse des États-Unis et en expliquant aux juges qu'il ne fallait pas interroger l'US Navy sur ce point mais le gouvernement américain.

L'USS Hyman G. Rickover et l'USS Albany ciblés

En effet, pour des missions d'espionnage, des submersibles de l'US Navy peuvent passer sous contrôle de services spéciaux, type CIA, et l'US Navy peut tout à fait ignorer dès lors leur position. La liste des douze sous-marins que produit Me Bergot resserre donc largement l'étau sur une classe spécifique des SNA américains : la classe Los Angeles qui est la classe unique des sous-marins d'attaque américains de la flotte atlantique, les autres SNA étant basés sur des missions côté Pacifique. La liste zoome même sur deux d'entre eux jugés « très douteux » : l'USS Albany, basé à Northfolk (côte est des États-Unis) et qui est notifié en mer du 6 au 23 janvier 2004 sur des documents déclassifiés américains. « Une période qui permettrait un aller-retour Northfolk-Manche », explique l'avocat qui retient aussi le propos de l'expert sur l'USS Hyman G. Rickover connu comme étant également en mer ce jour du naufrage du Bugaled-Breizh. Les juges attendaient des éléments nouveaux pour poursuivre leur enquête. En voilà. Sur letelegramme. fr : les notes de Me Tricaud qui visent l'expert

  • Pascal Bodéré

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/finistere/bugaled-breizh-une-liste-de-12-sous-marins-us-suspects-02-10-2013-2253444.php

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans sécurité maritime
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg