Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 10:32

arton3820

 

Ce lundi, les juges de l’affaire du Bugaled-Breizh ont signifié aux parties civiles la fin de l’enquête. Un coup dur pour les familles des victimes qui ont vivement réagi et qui ne baissent pas les bras dans leur lutte pour la vérité. Tous ont décidé de faire appel de cette décision.

 

Michel Douce, armateur du Bugaled-Breizh : «On nous dit que tout a déjà été fait dans cette enquête, qu’il n’y a pas lieu de poursuivre les investigations.... C'est scandaleux ! Les juges ont été expéditifs dans cette décision-là. Cette affaire doit vraiment gêner bien du monde pour qu'ils en arrivent là. Il est clair qu’avec Me Kermarrec, on va faire appel de cette décision».


Me Christian Bergot, avocat des familles des victimes : «Les juges rejettent tout en bloc avec beaucoup d'acrimonie. Visiblement, ils sont décidés à fermer ce dossier. Je vais, bien sûr, faire appel de cette décision. Je reste moi convaincu qu'il faut poursuivre cette enquête sur la piste défendue par l'expert judiciaire qui pointe la responsabilité hautement probable d'un SNA américain».


Jacques Losay, réalisateur proche des victimes, auteur du film «The silent killer» : «Les juges de Nantes, MM. Coulon et Tchalian - la postérité retiendra leurs noms -, ont décidé, par ordonnance en date du 18 octobre 2013, de mettre fin à l'enquête en rejetant en bloc toutes les demandes des parties civiles. Le mépris ! Ils ont, en outre, l'aplomb d'accuser les parties civiles de carence, en particulier pour n'avoir pas demandé de contre-expertise du rapport (qualifié de "construction intellectuelle") du contre-amiral Salles et même de n'avoir pas invoqué sa nullité sur la base du manque d'indépendance de l'expert (ancien officier de l'état-major et de l'Otan).

 

En poussant un peu, les familles vont être accusées du naufrage ! Ces juges voient sans doute trop de séries américaines, où c'est aux avocats de faire avancer la procédure. Faut-il leur rappeler qu'en droit français, c'est au juge d'instruction (qui existe encore) de mener l'enquête à charge et à décharge ! S'ils estiment que certains points devaient être éclaircis, qu'ils s'en prennent à eux-mêmes ! Justement dans ce procès misérable, ce sont les journalistes qui ont dû mener l'enquête. Merci à Laurent Richard, Sébastien Turay, Véronique Véber, Elise Lucet, Philippe Urvois, Pascal Bodéré, Christophe Labbé, Tangi Kermarrec... Du côté officiel, au contraire, tout a été fait pendant dix ans pour torpiller l'affaire. Notons qu'en 2009, les juges de Quimper, conscients de leur impuissance devant la raison d'Etat, avaient fait preuve de plus de décence et de considération à l'égard des familles de victimes».


Me Tricaud, avocat de Thierry Lemétayer, fils du mécanicien du Bugaled-Breizh : «C’est une déception, mais pas une surprise, puisque les juges nantais ont fait le minimum syndical depuis qu’ils ont cette affaire en main. Ils ont oublié que c’était aux juges d’enquêter et pas aux parties civiles de leur apporter des preuves. Bien sûr, on va faire appel de cette décision. La cour d’appel, c’est un premier espoir de poursuivre l’enquête. Ensuite, nous pourrons encore, si besoin, nous pourvoir en Cassation, puis en Cour européenne de justice pour donner un coup de pied dans la fourmilière. On va aussi lancer une enquête en Angleterre avec l’appui d’un cabinet de confrères britanniques. On réfléchit aussi sur les moyens de lancer là-bas un appel public d'avis de recherche».

Propos recueillis par Pascal Bodéré  22 octobre 2013 à 07h15

 

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/bretagne/bugaled-breizh-toutes-les-reactions-suite-a-la-decision-des-juges-de-fermer-l-enquete-22-10-2013-2277564.php

 

Bugaled Breizh. Les trois avocats vont faire appel de la décision des juges (OF)

Justice lundi 21 octobre 2013
 

Coup de tonnerre dans l’affaire du Bugaled Breizh, ce chalutier bigouden qui avait sombré le 15 janvier 2004 en Manche faisant cinq victimes. Les juges nantais en charge du dossier refusent en bloc les demandes des trois avocats qui avaient déposé début octobre de nouveaux éléments afin de ne pas clore le dossier.


Dès qu’ils ont eu connaissance de l’ordonnance de refus d’instructions complémentaires dans l’affaire du naufrage du Bugaled Breizh, les trois avocats ont annoncé qu’ils allaient faire appel de cette décision. Me Bergot qui défend plusieurs parties civiles : « Je fais appel, ça viendra en audience à la cour d’appel de Rennes et on s’expliquera publiquement. Je trouve regrettable de ne pas poursuivre la piste du sous-marin américain, ce n’est pas une vue de l’esprit, c’est un expert qui le dit. Il y avait douze bâtiments identifiés, après neuf ans de procédures, on pouvait encore prolonger de six mois. »


Omertà et mensonge d’Etat

Me Dominique Tricaud, l’avocat parisien de Thierry Lemétayer, fils du mécanicien disparu, parle aussi de « faire appel évidemment. Ce n’est pas une surprise mais une véritable déception. On a le sentiment que les juges ne sont pas intéressés. Nous, nous continuons imperturbablement et nous avons la conviction de faire éclater la vérité un jour. Après le mensonge d’Etat, il y a eu l’omertà et depuis deux ou trois ans des gens qui disent des choses. C’est du off, je suis convaincu qu’on arrivera à du on. Je suis convaincu qu’un marin parlera pour soulager sa conscience. »

Michel Kermarrec, l’avocat de l’armateur Michel Douce, va aussi faire appel dans les jours prochains. Les trois avocats, même s’ils ne suivent pas toujours les mêmes pistes, échangent entre eux.

Noëlle COUSINIE.

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Bugaled-Breizh.-Les-trois-avocats-vont-faire-appel-de-la-decision-des-juges_40818-2241414_actu.Htm

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans sécurité maritime
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg