Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 11:11

poisson crise

Mis à jour le 18.01.2013

*

Un poisson pêché à des fins de contrôle près de Fukushima présente un niveau de contamination radioactive 2540 fois supérieur à la limite légale au Japon, selon l'opérateur du site.

*

Le poisson a été capturé dans la baie à proximité de la centrale nucléaire accidentée. La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) a déclaré vendredi avoir mesuré dans un poisson appelé «murasoi» une quantité de césium radioactif égale à 254'000 becquerels par kilogramme. La limite légale a été fixée à 100 becquerels/kg pour les produits de la mer par le gouvernement nippon.

*

Le complexe nucléaire de Fukushima, situé sur la côte nord-est du Japon, au bord de l'océan Pacifique, a été victime le 11 mars 2011, suite à un tremblement de terre, d'un gigantesque tsunami qui a saccagé quatre des six réacteurs, dispersant dans la nature d'importantes quantités de substances radioactives.

*

Restrictions alimentaires

*

Pour éviter que les poissons hautement contaminés ne partent trop loin au risque d'être consommés par d'autres espèces ou pêchés, Tepco va installer de nouveaux filets aux alentours du site. Plusieurs restrictions ont frappé ou concernent encore des aliments de la préfecture de Fukushima et de province voisines, le gouvernement ayant durci l'an passé les normes légales. (ats/afp/Newsnet)

*

http://www.lematin.ch/monde/Du-poisson-super-radioactif-peche-a-Fukushima/story/25394536

 


Du poisson super radioactif pêché à Fukushima

Dépêche ats/afp/newsnet :
http://bit.ly/WoT0cA  

De tristes individus tentent de faire croire que Fukushima fait déjà partie du passé et qu'il ne faut pas remettre en cause le nucléaire pour « si peu ». En réalité, la catastrophe ne fait que commencer : les coeurs des réacteurs sont toujours en fusion, et refroidis en continu pour éviter une reprise des réactions nucléaires.

D'autre part, environ 200 000 personnes ont été évacuées et, pour elles, le drame n'en est qu'au début. Sans oublier que des millions de personnes vivent dans des zones plus ou moins contaminées, avec des conséquences inévitables sur la santé, en particulier celle des enfants. Quant à la faune, elle se porte mal comme le prouve la découverte, deux ans après le début de la catastrophe, d'un poisson 2500 fois plus radioactif que les « normes », pourtant déjà terriblement laxistes. Il est bien évident que ce poisson n'est qu'un parmi d'innombrables autres.

Comme chacun le sait, les petits poissons sont mangés par les plus gros, etc : la chaine alimentaire entière est touchée. Le drame de Fukushima ne fait que commencer, le nucléaire est bien une calamité qui répand la désolation sur cette planète.

 

Source: Observatoire du Nucléaire

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans nucléaire
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg