Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 08:48


15 janvier 2011 - 

 

Une espèce protégée, jamais rencontrée en Atlantique, a été découverte à la fin 2010, près de l'île de Groix (56). Tout près de la zone où sont immergées les boues de dragage de la rade de Lorient. Le collectif contre le clapage reprend l'éponge au vol.


Tout commence dans un canyon sous-marin s'enfonçant à trente mètres de profondeur, non loin de la pointe de Pen-Men, à l'extrémité ouest de l'île de Groix. En novembre dernier, un membre du club de plongée de l'île, Subagrec, y fait quelques clichés. Sur l'un d'eux, il remarque ce qui ressemble à une éponge d'un type particulier: elle est carnivore.

«Totalement inattendu»

Le plongeur envoie ses photos à Wilfried Bay-Nouailhat, connaisseur des fonds marins de la région et responsable de l'association environnementale Mer et littoral, basée à Concarneau. Celui-ci la fait suivre au spécialiste français de cet animal - car c'en est un. «C'était totalement inattendu!», raconte Jean Vacelet, chercheur au CNRS. «C'est une espèce uniquement connue à cinq endroits en Méditerranée, soit dans des grottes sous-marines, soit à grande profondeur. C'est la première fois qu'on la trouve en Atlantique», explique le scientifique du centre océanographique de Marseille. Il s'y connaît: c'est lui qui a découvert cette éponge carnivore en 1995. C'est lui aussi qui a obtenu le classement d'Asbestopluma hypogea au titre des espèces protégées par la convention de Berne de 1979.

Mangeuse de crevettes

Le 18 décembre, Wilfried Bay-Nouailhat retourne dans le canyon sur les parois duquel vit la colonie d'éponges. Il prélève quelques spécimens pour les envoyer à Marseille. «Nous les étudions toujours, mais c'est très certainement la même espèce qu'en Méditerranée», affirme Jean Vacelet. «Elle fait jusqu'à 2cm de longueur et se nourrit de petits crustacés, de petites crevettes de quelques millimètres», précise le chercheur.

«Une bénédiction»

Du côté de Groix, la découverte fait des heureux. Et pour cause: l'endroit de la découverte se trouve à moins de 2km de la zone où tous les sédiments dragués dans la rade de Lorient sont immergés, et ce depuis 1997. «Pour nous qui combattons le clapage en mer depuis des années, cette éponge est une bénédiction!», sourit Bernard Margerie, plongeur et membre du collectif de 26 associations contre le clapage en mer. La découverte intervient en pleine polémique autour de l'immersion à Groix de 154.000m³ de sédiments dragués devant la Cité de la voile, à Lorient. Une première enquête publique vient de s'achever, une autre s'annonce.

 

«Nous aborderons forcément le sujet au prochain comité de suivi sur le clapage, le 28janvier. Il est hors de question de continuer si une espèce protégée est menacée», prévient déjà Bernard Margerie, membre du comité de suivi. Dès que les conditions seront favorables, au printemps, l'équipe du chercheur Jean Vacelet viendra examiner de plus près l'éponge carnivore. Ses conclusions sur la fragilité de son habitat pourraient bien influer sur la poursuite du clapage en mer des boues de la rade de Lorient.

  • Gwen Catheline

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/cotesarmor/groix-une-eponge-carnivore-decouverte-a-point-nomme-15-01-2011-1175072.php

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans nucléaire
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg