Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 15:16
la vague
16 mars 2011

 

Nous publions ci-dessous la traduction d’une évaluation initiale faite par le Tohoku Zenrokyo – Conseil national des syndicats (NTUC) – de ses tâches pour la campagne de secours à la suite du tremblement de terre et du tsunami du 11 mars, ainsi qu’au désastre nucléaire de Fukushima 1.


Communiqué du Tohoku Zenrokyo (NTUC Nord-Est) sur le tremblement de terre/tsunami dans le Nord-Est du pays.
16 mars 2011
Kameya Yasuo
Secrétarait du Tohoku Zenrokyo (Northeastern NTUC)
Sinji 1-5-26-101, Wakabayasi Ward, Sendai City


Tohoku Zenrokyo (Northeastern NTUC) devra agir sur les propositions suivantes :

1) La tâche la plus urgente est de s’assurer que nos membres sont actuellement sain et sauf.

2) Tous nos membres, pour l’heure, devraient s’assurer eux mêmes de leur survie et trouver des disponibilités en riz, bonbonnes de gaz, fourneaux, kérosène, etc., en vue du travail de secours envers les populations en souffrance.

3) Il y a trois types de victimes : du tsunami, du tremblement de terre et les personnes évacuées du fait de la catastrophe nucléaire.

4) Tohoku Zenrokyo (Northeastern NTUC) va ouvrir un compte pour les dons financiers et informer des besoins spécifiques pour l’aide matérielle.

Nous demandons a tous nos amis au Japon de prendre pleinement en considération les nécessités suivantes :

1) La toute première priorité porte sur le matériel médical et ce dont les enfants en bas âge ont besoin. Ensuite, les évacués du tsunami manquent de tout ce qui est nécessaire à la vie quotidienne. Faites s’il vous plaît pression sur le gouvernement, les préfectures et les municipalités pour qu’ils répondent aux besoins urgents dans les centres pour personnes déplacées et pour les évacués.

2) Il faut faire pression sur les magasins de gros pour qu’ils envoient leurs employés et leurs produits dans les zones sinistrées.

3) Les travailleurs dans les entreprises alimentaires devraient demander à leurs firmes d’augmenter la production et d’envoyer les produits dans les zones sinistrées.

4) Les organisations de Zenrokyo (NTUC) au niveau des préfectures doivent faire pressions sur leurs préfectures pour qu’une part des stocks d’urgence soient envoyés dans les zones sinistrées.

5) Compte tenu du manque d’essence et de kérosène, les compagnies pétrolières doivent exiger que les réserves d’urgence soient libérées au bénéfice des zones sinistrées.

6) Bien des camions citernes (essence ou gaz) ont été endommagés quand le tsunami a noyé les routes : de nombreux chauffeurs ont perdu la vie. Nous demandons aux travailleurs des transports de faire pressions sur leurs entreprises pour qu’elles intensifient les activités de secours par route.

7) Les équipes de pompiers et d’électriciens envoyés sur place travaillent jours et nuit dans des sévères conditions où le carburant manque. Il faut faire pression sur les préfectures et les municipalités qui les envoient pour qu’elles renforcent leur appui à ces équipes.

8) Tous les ports ont été submergés par le tsunami dans la préfecture de Miyagi et d’autres préfectures du Nord-est. L’aéroport de Sendai est couvert par deux mètres de sédiments. La réouverture des lignes du JR Tohoku-Shinkansen (le train rapide Nord-Est) et de la ligne plus ancienne du Tohoku Main Line (deux lignes de chemin de fer à l’intérieur des terres reliant Tokyo à Aomori au nord) peut prendre un mois ou plus. La réouverture de la JR Joban Line et dautres lignes public-privé de chemin de fer prendrait plusieurs mois. La remise en état de la fourniture en gaz pourraient prendre un ou deux mois du fait des dommages subies par les centrales. La distribution de l’électricité a été rétablie dans à peu près la moitié de la ville de Sendai, ainsi que, lentement, celle de l’eau.

Vu ces conditions, nous adresserons nos appels francs, concrets, pour de l’aide matérielle et financières, à nos amis dès que nous aurons finit de vérifier la situation des membres de Zenrokyo (NTUC) frappés par les catastrophes.

9) Last but least, une situation effrayante se fait jour à la centrale nucléaire de Fukushima 1. Nous pensons qu’il peut y avoir une évolution critique qui exige de notre part des activités de secours en toute urgence. Si une telle situation apâraissait nous feront le point avec nos co-travailleurs de Fukushima et nous feront savoir nos besoins les plus pressants.


Vous pouvez sur le plan international envoyer vos dons via Europe solidaire sans frontières (ESSF) :

Chèques
chèques à ESSF en euros seulement à envoyer à :
ESSF
2, rue Richard-Lenoir
93100 Montreuil
France

Compte bancaire :
Crédit lyonnais
Agence de la Croix-de-Chavaux (00525)
10 boulevard Chanzy
93100 Montreuil
France
ESSF, account number 445757C

Coordonnées bancaires internationales :
IBAN : FR85 3000 2005 2500 0044 5757 C12
BIC / SWIFT : CRLYFRPP
Compte au nom de : ESSF


Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans littoral parcs îles
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg