Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 11:09

18635657

vendredi 19 août 2011

Le conseil général envisage une réduction du déficit sur ce service. Les manifestations se succèdent. Aujourd'hui encore.

Manifestation sur le tarmac

Le comité de défense des usagers de la ligne Ouessant-Guipavas organise une troisième manifestation sur l'aérodrome d'Ouessant, ce vendredi à 16 h 30.

La dernière avait réuni 300 personnes en juillet pour dénoncer le risque de diminution du nombre de liaisons aériennes avec le continent. Les manifestants profitent du salon du livre insulaire ce week-end pour se faire entendre.

Les avions ne pourront se poser de vendredi, 18 h, à dimanche, 8 h.

 

La ligne maintenue


La suppression pure et simple de la ligne a un temps été envisagée. Le 23 juin, le conseil général du Finistère a finalement voté en faveur de son maintien, via une délégation de service public, estimant que cette liaison est « justifiée par une préoccupation d'aménagement du territoire, de maintien de la population insulaire et de développement local de l'île d'Ouessant ».


Un appel d'offres est donc lancé pour la période du 31 mars 2012 à 2016. Finist'Air, dépendant de la société d'économie mixte Sodefi qui gère également le port de Port-La-Forêt, est pour l'instant seule candidate à sa succession.

 

Réduire le déficit


Le conseil général est engagé dans des économies un peu partout, sur les routes, la culture, les collèges, pour faire face à la hausse des dépenses sociales (aide aux personnes âgées, RSA...).

Ici, son objectif est clairement affiché : « Diminuer le déficit. » Il s'élève à 800 000 €, alors que les recettes plafonnent à 200 000 €. Chaque aller simple coûte 35 € à un insulaire abonné, 110 € au Département et 15 € à l'État (en bateau, c'est 6,40 € pour l'insulaire, 10 € pour le Département).

 

Moins de rotations


Dans le nouvel appel d'offres, il n'est demandé que 220 jours de liaison minimum, contre 360 actuellement. Les rotations du week-end pourraient être supprimées.

Certes, le candidat pourrait en proposer plus, en équilibrant ses coûts par de nouvelles activités, autres que le service public.

Mais, « réduire le service actuel est le seul moyen pour en diminuer le coût », lit-on dans la délibération du 23 juin. 220 jours, c'est le minimum pour pouvoir compter sur l'aide de l'État.

C'est aussi la possibilité de ne faire tourner qu'un seul avion, contre deux aujourd'hui (des appareils type Cessna neuf places, âgés de 21 ans, propriété du conseil général). Les seules économies d'assurances et d'entretien s'élèveraient ainsi à 38 000 €.

 

Les insulaires, premiers usagers


L'an dernier, les avions ont transporté 6 399 passagers et 100 tonnes de marchandises (50 % de courrier). À comparer aux 360 000 passagers des bateaux de la Compagnie Penn-ar-Bed (le remplaçant du Fromveur, 12 millions d'euros, sera livré en novembre).

 

Toutefois, les Ouessantins font valoir que « l'avion est utilisé à 70 % par les résidents permanents, à revenus modestes », notamment « pour se rendre à des rendez-vous médicaux ». L'avion leur évite de passer une nuit sur le continent.

Selon Denis Palluel, maire d'Ouessant, « l'avion supplée aux insuffisances du service maritime ». Le conseil général a promis un comité d'usagers à la rentrée pour entendre les besoins précis des passagers.

 

Sébastien PANOU.

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans littoral parcs îles
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg