Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 10:18

recouvrance_proue_face.jpg

mardi 21 juin 2011

Pour rééquilibrer les comptes, la décision a été prise de faire passer la goélette ambassadrice de Brest au Registre international français. La CGT des marins proteste.

Avis de grand frais sur La Recouvrance. Comme tous les vieux gréements, la goélette ambassadrice de Brest a du mal à équilibrer ses comptes. Son armateur, la Sopab, a pris la décision de faire passer le navire au Registre international français, le RIF. Le 30 mai dernier, le conseil d'administration a entériné cette proposition de Jacques Sévellec, le directeur général. Conséquence inattendue : La Recouvrance pourrait désormais avoir Marseille comme port d'immatriculation !

« Tout se fait dans le respect de la loi, souligne Jacques Sévellec. Nous avons reçu un courrier du directeur des Affaires maritimes qui nous a confirmé que le Registre international français était bien utilisable. » L'actuel directeur des Affaires maritimes a sans doute prêté une oreille attentive au dossier. Ce n'est autre que l'ancien sous-préfet de Brest, Philippe Paolantoni.

 

Exonérations


Principal intérêt du Registre international français : des charges sociales fortement allégées. Il prévoit une exonération des contributions patronales versées à l'Établissement national des invalides de la marine (Enim) par les armateurs. De ce fait, le taux des charges sociales passe de 32 % à environ 11 %.

Pour le reste, rien ne change, assure Jacques Sévellec. En particulier, en ce qui concerne l'équipage. « Ce sont toujours de vrais marins que l'on trouvera sur La Recouvrance. En plus, avec le RIF, ils bénéficieront de l'exonération de l'impôt sur le revenu. »

Pas question, donc, d'une quelconque baisse de rémunération. En revanche, Jacques Sévellec n'exclut pas une réflexion sur le nombre de marins embarqués. « A certains moments, il n'y a pas forcément besoin de cinq marins. Il nous faut trouver la solution la moins coûteuse dans le respect du droit maritime français. »

Jusqu'à une date récente, les marins figuraient sur le rôle de la compagnie Penn ar Bed. Ce n'est plus le cas depuis décembre 2010. Les membres d'équipage sont désormais employés directement par la Sopab, récemment rebaptisée Brestaim.

 

« Pavillon de complaisance »


Hier matin, le syndicat CGT des marins du Grand Ouest a tenu une conférence de presse pour dire tout le mal qu'il pense du changement de statut envisagé pour La Recouvrance. « C'est un coup de canif supplémentaire au pavillon français premier registre, mais aussi au statut social des marins de ce navire », souligne Jean-Paul Hellequin, son porte-parole.

Selon la CGT, l'équipage de La Recouvrance sera réduit de cinq à quatre marins. Le capitaine passerait de la 12e à la 8e catégorie, les marins non-officiers de la 8e à la 5e catégorie. D'où un moins-disant social « inacceptable ». « Le Registre international français est considéré par le syndicat international du transport ITF comme un pavillon de complaisance », rappelle Jean-Paul Hellequin.

 

Lira-t-on, très bientôt, le nom « Marseille » sur le tableau arrière de La Recouvrance en lieu et place de « Brest » ? Ce n'est pas impossible. Les navires naviguant sous pavillon RIF ont Marseille pour unique port d'immatriculation.

 

Olivier MÉLENNEC(avec Jacques CARNEY).

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-La-Recouvrance-immatriculee...-a-Marseille-_40843-1842283------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans culture maritime
commenter cet article

commentaires

hubert 06/10/2011 17:20


Les syndicat sont ils venu voir l'équipage et apporter leur soutiens ?
et bien NON !
on parle des marins de La Recouvrance dans la presse et compagnie ( quelle belle occasion de pub) mais personne n'est venu parler avec les gars de la belle Brestoise...
un collègue marin qui leur veux du bien


 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg