Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 14:04

LANILDUT.jpg

Une commune en Finistère. Plus de la moitié de la production d'algues bretonnes y est débarquée. Cette pêche alimente deux usines qui vendent les alginates dans le monde entier.

La moitié des bateaux goémoniers


En 2011, 38 000 tonnes d'algues ont été débarquées au port de Lanildut. Soit 65 % de la récolte en mer d'algues bretonnes. Le petit port du Nord-Finistère bénéficie de la proximité de l'archipel de Molène, où pousse une bonne partie du plus grand champ d'algues d'Europe, s'étalant du Finistère aux Côtes-d'Armor. Quinze des trente-cinq bateaux goémoniers bretons, travaillant entre Paimpol et le Guilvinec y sont basés.


Deux grandes laminaires


La Laminaria digitata (48 000 tonnes en 2011) est arrachée au scoubidou, un outil tournant au bout d'un bras. La Laminaria hyperborea (8 500 tonnes en 2011) est plus grande. Son stip (le « tronc » qui peut atteindre deux mètres) et non les feuilles, intéresse les usines de transformation. Elle est arrachée à l'aide du « peigne norvégien », une sorte de râteau aux dents horizontales. Dix bateaux, plus larges, pratiquent cette pêche ouverte toute l'année et sur dérogation de janvier à avril.


Protéger la ressource


Le nombre de licences professionnelles est limité à 35. Les bateaux doivent faire moins de 12 mètres. Et la saison de la digitata est limitée de mai à octobre. Pour l'hyperborea, un système de jachères est mis en place sur les zones exploitées. Selon Martial Laurans, chargé du suivi à Ifremer, « l'exploitation de l'hyperborea est bien en deçà des quotas qui peuvent être alloués ». La ressource permettrait une exploitation trois fois supérieure. Des études d'impact du peigne norvégien sur l'écosystème sont en cours avec le Parc naturel marin d'Iroise.


La flottille a fondu


D'une manière générale, les apports sont « en légère baisse » selon Jean-Pierre Carval, secrétaire de l'ex-comité des pêches du Nord-Finistère, regroupé en comité départemental depuis peu. Trois explications à cela : la non-exploitation de la chaussée de Sein depuis trois ans, la baisse d'activité dans les Côtes-d'Armor et une plus grande sélectivité, à la demande des acheteurs. Le tosser, algue indésirable, est moins présent dans les débarquements. La flottille, elle, a baissé de 20 % en quelques années.


Deux usines : plus de cent salariés


Les alginates, extraits des laminaires, servent dans l'alimentation (crèmes glacées, sauces...) et en pharmacie (principes actifs de coagulation dans les pansements, anti reflux gastriques...). Il y a environ 3 grammes d'alginate par kilo d'algues fraîches. Les digitata produisent des alginates épaississants et les hyperborea des alginates gélifiants.

 

Deux usines absorbent depuis plus de 40 ans la quasi-totalité de la production : Danisco (groupe Dupont de Nemours depuis 2011) à Landerneau et Cargill à Lannilis. Elles emploient plus de cent salariés et produisent à elles deux environ 20 % des alginates alimentaires et pharmaceutiques dans le monde.


Jongler avec l'arsenic


En 2008, les normes de rejet d'arsenic en mer ont été divisées par sept. L'arsenic organique, présent naturellement dans les algues, se retrouve concentré dans les rejets d'eau des stations d'épuration. À Cargill, on dit avoir investi pour capturer l'arsenic dans l'eau avant les rejets. Danisco a réduit les quantités traitées chaque jour en période de pic, passant de 700 tonnes de capacité à 450 tonnes. Mais lissée sur l'année, la production reste stable, « similaire aux années 1980 », selon Erick Marec, son patron, confiant dans l'avenir.


« Qualité de la matière première »


Pour Joris Peters, directeur de Cargill Lannilis, « ici, le point clé, c'est la qualité de la matière première. Elle ne peut pas être égalée par les importations. Et la digitata est une spécificité locale. Notre localisation ici est stratégique ».

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Lanildut-le-grand-port-des-faucheurs-de-goemon-_40734-2035086------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans ressource
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg