Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 11:35
peuple
*

Dans l'attente d'une nouvelle rencontre avec Montebourg, Le Peuple des Dunes en Trégor maintient la pression médiatique (*) pour que le projet d'extraction de sable coquillier ne puisse aboutir. Le point avec Alain Bidal.

Le 27 août, votre collectif a rencontré Arnaud Montebourg. Au sortir de la réunion, le ministre vous avait donné rendez-vous un mois plus tard pour faire un nouveau point sur le dossier. Le délai est aujourd'hui dépassé...


Alain Bidal, président du Peuple des Dunes en Trégor.

Nous sommes actuellement dans l'attente. Nous sentons le ministre très embêté par le dossier. Fin août, nous devions recevoir des éléments complémentaires de la part de la Compagnie Armoricaine de navigation. Il était question d'une vingtaine de pièces. En lieu de quoi, nous avons reçu, vers le 5 septembre, cinq documents qui n'apportent rien au dossier. Il y avait un rapport d'Ifremer en date de 2011, une réponse de la CAN à l'avis réservé, une réponse de l'Ifremer à la réponse de la CAN... Bref, rien de nature à infléchir notre position. Lors de notre rencontre au ministère, Arnaud Montebourg avait insisté pour renouer le dialogue, via une réunion entre les pêcheurs, très hostiles au projet d'extraction, et la CAN. Celle-ci a eu lieu le 17 septembre à Saint-Quay-Portrieux. Mais elle n'a rien donné...

Le temps passe. Craignez-vous que le ministère, qui au début de l'été avait clairement laissé entendre qu'il serait favorable à l'exploitation, joue la carte de l'épuisement ?
Clairement non. Je pense plutôt que le dossier relève de la patate chaude. La preuve, c'est que le titre minier était en passe d'être accordé en avril 2012 (soit un mois avant la grande manifestation ayant réuni plusieurs milliers de personnes à Trébeurden, NDLR). On a appris que le dossier était à ce moment-là à la signature et que Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre, a refusé de le parapher. Pourquoi ne l'a-t-elle pas fait ? Sans doute qu'à l'époque déjà, la forte mobilisation contre le projet ennuyait. Aujourd'hui, on est à six mois des élections municipales. On l'a rappelé au ministre en lui indiquant qu'un feu vert de sa part serait une décision fort mal comprise des élus trégorrois...

Cela signifie-t-il qu'il ne faut rien attendre d'ici mars 2014 ?
On n'en sait rien. Nous sommes dans une phase d'incertitude. On sait juste qu'Arnaud Montebourg va nous proposer une nouvelle réunion à Paris. Mais ce sera la dernière. Après, il tranchera. La réunion du 27 août avait été calée le 12 juillet. On sait qu'un agenda ministériel ne se prépare pas comme ça. Qu'il faut un peu de temps. Le délai d'un mois précédemment évoqué était un délai de convenance...

Quel est votre sentiment sur le verdict ?
Rien ne nous interdit de penser que le ministre n'est pas en ce moment en discussion avec la CAN afin de trouver un compromis. Je ne parle pas d'un compromis en baie de Lannion, que nous refuserions bien évidemment, mais plutôt d'un compromis pour que la CAN aille exploiter un gisement de sable ailleurs... En cas contraire, comme on l'a déjà dit, nous sommes prêts à nous pourvoir en Justice.

* Hier, le collectif a produit une tribune publiée dans le quotidien Le Monde. Propos recueillis par Arnaud Morvan

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans littoral parcs îles
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg