Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 08:52

 110214201606330 18 000 apx 470

samedi 02 juillet 2011

L'usine de traitement de Lantic n'en peut plus. Et, à la suite de plaintes de riverains, une autre plateformede stockage n'en reçoit plus. Le littoral pourrait être vert au passage du Tour, mercredi...

Coucou les revoilà. « Ce vendredi matin, il y a un mètre d'algues vertes sur la plage de Morieux. Il y en avait jusqu'à l'essieu de l'engin qui les ramasse. » Directeur du syndicat mixe intercommunal de Lantic, Mark Briand ne sait plus où donner de la tête avec ce retour en force des algues vertes dans la baie de Saint-Brieuc. « En raison des échouages d'algues importants à Hillion et à Saint-Brieuc, ces jours derniers, l'usine de Launay-Lantic sera saturée ce vendredi soir. »

Ces deux dernières semaines, les norias de camions ont déversé quelque 2 000 tonnes d'algues vertes à l'usine de compostage, située à l'arrière de Binic. Les huit box de 200 tonnes, où sont entreposées les algues avant d'être compostées, sont remplis à ras bord. « Et quand ils sont pleins, j'arrête d'en prendre », ajoute Mark Briand. Logique.

Odeurs, problèmes respiratoires...

 

En cas de saturation de cette usine, l'État et les collectivités ont tout prévu. Le syndicat mixte (Smitom), à Ploufragan, a créé une belle plateforme, opérationnelle depuis la fin août 2010. Sur le sol bétonné de 14 000 m2, 10 000 tonnes d'algues vertes peuvent être compostées pendant la saison. Cette année elle a en reçu un peu moins de 1 000 tonnes. « Pas plus de 200 tonnes d'algues par jour, insistaient les élus. C'est l'une des conditions pour qu'il n'y ait pas de problèmes d'odeurs. » Pour réduire les nuisances olfactives, les mélanges d'algues à des déchets verts broyés sont effectués la nuit.

 

Tout a été prévu. Sauf les vents de sud. Ils renvoient les odeurs nauséabondes des algues en décomposition dans des bureaux d'un bâtiment administratif situé à quelques dizaines de mètres du stockage à ciel ouvert. Des agents de la communauté d'agglomération de Saint-Brieuc y travaillent. Ils se plaignent des odeurs, de problèmes respiratoires, de picotements aux yeux...

 

Fermeture des plages ?


Du coup, les responsables de ce site ont pris la décision de ne plus en recevoir en attendant des résultats sur les taux d'ammoniac. « On a fait des relevés, mais l'appareil n'a pas fonctionné pas. On en a fait d'autres. Et on attend les résultats », explique Jacques Pedron, responsable du site. Des élus ne sont pas surpris par ce qui arrive : « Nous avons toujours eu des doutes sur la création cette plateforme, de 1,8 million, à l'air libre dans une zone industrielle. Les faits nous donnent raison », avance Thierry Burlot, président du Smitom de Launay-Lantic.

 

Si les échouages persistent les jours à venir, sans solution de stockage, les ramassages risquent d'être stoppés. Pas terrible pour l'image du littoral costarmoricain lors du passage du Tour de France, mercredi prochain. Et au-delà de mercredi ? « Impossible d'imaginer qu'on ne les ramassera pas. Ça veut dire putréfaction et fermeture des plages », note Thierry Burlot.

 

Jean-Yves HINAULT.

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg