Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 08:44

 


jeudi 30 décembre 2010

Le vice-amiral Hubert Jouot, chargé de mission auprès du chef d'état-major de la Marine, fait le point sur le démantèlement des bâtiments désarmés.

Entretien

Combien de coques la Marine s'apprête-t-elle à faire démanteler ?


Dans l'immédiat, deux marchés sont en cours de passation. Le premier concerne deux ex-bâtiments de débarquement de chars, l'Argens et la Dives, et un pétrolier ravitailleur, la Saône, en attente à Toulon. Le second, l'ex-escorteur d'escadre Bouvet, qui sert de brise-lames à Lorient. Les procédures sont lancées, on espère notifier les marchés dans le courant de l'année 2011.

 

Où en est-on pour les autres coques, comme celles stockées à Landévennec?


Concernant des navires plus anciens, comme les escorteurs d'escadres, avisos escorteurs et avisos A 69 en attente à Landévennec, un appel à candidatures sera lancé prochainement. Une réflexion concerne également les petits navires, vedettes, citernes, chalands, etc...Dans les premiers mois de l'année 2011, nous connaîtrons le planning précis des désarmements jusqu'en 2014. Cela concerne 60 coques.

 

Comment prépare-t-on la déconstruction?


Le chemin est long avant d'arriver à la déconstruction. Il comprend le désarmement, la sécurisation, la conservation, la phase d'inventaire avec appel d'offres, enfin la déconstruction avec mise en concurrence des industriels. Qu'il s'agisse d'inventaire ou de déconstruction, nous tenons à ce que le travail soit bien fait. Je rappelle que la France a reçu les félicitations de la Communauté européenne pour la déconstruction de l'ex-Clemenceau en Grande-Bretagne.

 

Où en est la phase d'inventaire des matières dangereuses?

 

Ces deux dernières années, un marché a été exécuté par la société Tecnitas, filiale du Bureau Véritas, sur un échantillonnage de bateaux pour l'attribution du « passeport vert ». Cela concerne 16 coques récentes dont le Rari et le D'Entrecasteaux. Actuellement, des négociations sont en cours pour un second marché d'inventaire. Il concerne toutes les coques restantes ou celles à venir, dont le Colbert, la Jeanne d'Arc, etc...

 

Comment sont attribués les marchés de déconstruction?

 

La déconstruction implique un appel d'offres européen. Quatre ou cinq sociétés sont retenues et font une offre. Le Service de soutien de la flotte (SSF) a le pouvoir adjudicateur du marché. L'assurance de la traçabilité, le respect des réglementations, la sécurité du personnel sur le chantier, les performances économiques, sont des éléments incontournables à prendre en compte pour attribuer un marché.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Marine-nationale-60-coques-a-demanteler-_40843-1638912------29019-aud_actu.Htm

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans déconstruction
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg