Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 12:04

AL FARABI INDEX-copie-1

14 avril 2010


Fondée il y a dix ans, forte de 140 adhérents des plus attentifs au milieu maritime, l'association Mor-Glaz n'est plus la bienvenue sur le port decommerce. Au nom du respect des normes desûreté et de sécurité des ports.

 Venez photographier nos gueules de terroristes!». Jean-Paul Hellequin et Christian Bucher, de l'association de défense du milieu maritime, jouent la provoc' devant l'objectif. Ils n'en peuvent plus de se faire refouler aux entrées contrôlées du port, géré par la CCI.

 

L'un des vice-présidents de Mor-Glaz, un ancien chef d'entreprise et fringant octogénaire, s'est fait refouler à un poste d'entrée. Il a dû rebrousser chemin, non sans avoir dû remettre aux vigiles son ancien badge d'accès! Même difficulté pour le vice-président de Mor-Glaz, l'écologiste Christian Bucher, pourtant membre du conseil portuaire désigné par le conseil régional! «Je considère qu'il s'agit d'une véritable régression démocratique! Nous ne sommes pas là pour semer le trouble, mais bien pour venir en aide aux marins qui se retrouvent parqués à bord de navires immobilisés, à Brest, tout en dénonçant des situations inacceptables».

Forteresse sécuritaire

Le port de commerce est devenu une véritable forteresse, au nom des exigences américaines de sûreté et de sécurité d'après le11-Septembre. «Pas le choix!», ont déjà expliqué les autorités portuaires. «Brest ne peut échapper à la vague sécuritaire qui touche les principaux ports. Sinon, commandants et compagnies ne voudraient plus venir à Brest», entend-on régulièrement. Mor-Glaz est-elle une menace pour ces bateaux? «Nous demandons simplement que l'on nous permette de passer, lorsque nous avons une raison de nous porter auprès de marins qui ont besoin de soutien». Le très médiatisé président de Mor-Glaz, Jean-Paul Hellequin, subit le même traitement que ses collègues. Sauf lorsqu'il change de casquette et coiffe celle de la CGT des marins. Là, étonnamment, les portes du port s'ouvrent sans difficulté. Comment expliquer une telle crispation autour de Mor-Glaz?

Caméras cachées

«Sans doute parce que nous dénonçons des situations qui ne font plaisir à personne. Sans doute aussi parce que j'ai, à quelques reprises, dû monter à bord de navire et travailler avec des journalistes en caméra cachée!». «Mais notre tâche est noble, elle ne mérite pas la défiance sécuritaire qui écrase aujourd'hui le port de Brest. À moins que l'on se réfugie derrière un code de sécurité qui arrange tout le monde, qui permet de fermer les portes sans avancer de justifications». Hier, à la CCI de Brest, nous n'avons pas pu recueillir la position de l'autorité portuaire sur ce sujet. Aucun cadre habilité à nous répondre n'était disponible.

  • Stéphane Jézéquel

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans déconstruction
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg