Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 09:29

Consommation vendredi 17 mai 2013

Si les Français ne consommaient que les poissons pêchés dans les eaux européennes, ils auraient mangé les derniers de l’année dès ce vendredi, selon une étude d’ONG pointant notre "dépendance" accrue aux produits pêchés ailleurs dans le monde pour satisfaire une consommation en hausse.


Chaque année depuis 2011, la New Economics Foundation (NEF) et Ocean2012, une alliance d’ONG, calculent, pour chaque pays de l’Union européenne, le jour à partir duquel il devient dépendant des importations et de la pêche menée hors des eaux européennes. Une façon pour ces organisations d’alerter sur le niveau de consommation "insoutenable" de l’Europe au regard de l’état de ses réserves de poissons. Ce « jour de dépendance », purement symbolique, est fixé en faisant le rapport entre la production d’un pays et sa consommation.


La France aurait ainsi consommé les poissons capturés en Europe dès ce vendredi


La France dépendrait ainsi de poissons pêchés hors des eaux européennes pour assurer 62 % de sa consommation de poissons. Traduit en jours pour 2013, la France aurait ainsi « virtuellement » consommé les poissons capturés en Europe par les bateaux français dès ce vendredi et commence à dépendre de pêche plus lointaine à partir de samedi, selon les associations. À l’échelle de l’Europe des 27, la dépendance commencera le 8 juillet, ce qui signifie que quasiment un poisson sur deux consommé dans l’UE est pêché hors des eaux communautaires.


Consommation doublée en dix ans


La consommation moyenne de poissons en Europe est de 22,1 kg par an et par personne, contre 18,4 kg à l’échelle mondiale, soulignent les ONG. Seuls deux pays européens ont maintenu un niveau stable entre 1961 et 2005, le Portugal et le Royaume Uni, tandis que tous les autres ont accru leur consommation.


« Environ les deux tiers des stocks de poissons européens sont surexploités, ce qui signifie qu’ils fournissent beaucoup moins de poissons que si on leur permettait de se restaurer », selon leur rapport. Les eaux européennes peuvent « fournir à long terme des poissons et des emplois, mais seulement si ces ressources de pêche sont gérées de façon durable », ajoute le document.


La réforme de la pêche actuellement discutée au niveau européen pour « verdir » cette activité « est une occasion majeure pour restaurer ces stocks et réduire notre dépendance aux poissons non européens », indique Aniol Esteban, principal auteur du rapport.

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Peche.-Et-si-nous-mangions-bientot-nos-derniers-poissons-_55257-2193391_actu.Htm

 

Commentaire: Et l'option "On détruit tout et on passe aux insectes?"


Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans ressource
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg