Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 08:43

 


jeudi 10 février 2011

Les dockers et agents portuaires cesseront à nouveau le travail ce week-end. Un mouvement revendicatif qui perturbe l'activité économique.

Enquête

Une nouvelle fois, le port de commerce de Brest sera en grève en fin de semaine. De vendredi à lundi, les dockers et les agents portuaires (grutiers, mécaniciens, électriciens...) cesseront le travail à tour de rôle. La chambre de commerce et d'industrie (CCI), gestionnaire du port, comptabilise déjà 15 jours de grève depuis janvier, date à laquelle le conflit s'est durci. A cela s'ajoutent des débrayages quotidiens qui ralentissent les cadences.

Dernièrement, il a fallu plus de vingt jours pour décharger les 60 000 tonnes de graines de soja du cargo Great Eagle quand il suffit de dix jours en temps normal ! Ce retard entraîne un surcoût pour l'industriel Cargill qui fabrique de l'aliment pour les animaux d'élevage. « Entre 20 000 et 30 000 dollars par jour supplémentaire à quai », indique Marcel Combot, directeur commercial.

 

Surcoût pour les éleveurs


Le surcoût est répercuté sur le prix de l'aliment livré aux éleveurs. Ces jours-ci, le tourteau de soja se situait autour de 360 € la tonne. Un niveau élevé. Implantée sur le port de commerce, l'usine Cargill fournit les éleveurs dans un rayon de 150 kilomètres autour de Brest.

 

Faut-il craindre la rupture d'approvisionnement ? « On fait face même si nous ne sommes pas à l'abri d'une diminution des stocks, répond Marcel Combot. Le plus perturbant, c'est la perte de compétitivité des éleveurs bretons par rapport à leurs concurrents danois ou allemands. »


Autres utilisateurs du port particulièrement touchés, les groupes volaillers Doux et Tilly-Sabco. Brest est le premier port européen pour l'exportation des volailles congelées. « Les trois quarts des volumes que nous exportons transitent par le port de Brest, indique Marine Champon, directrice de la communication du groupe. Nous chargeons environ 120 à 140 conteneurs chaque semaine. »


En raison du conflit, les navires porte-conteneurs n'escalent pas comme prévu, ou n'effectuent pas la totalité du chargement. Pour Doux, les retards d'embarquement entraînent des retards de facturation importants « de l'ordre de 4 millions d'euros ». Ses clients à l'export subissent des retards de livraison, principalement ceux du Moyen-Orient mais aussi de Russie et de Turquie.

 

« Ce conflit n'a que trop duré »


L'exportation de volailles congelées représente 60 % du chiffre d'affaires de Doux. L'industriel, qui fabrique de l'aliment dans ses usines de Pluguffan et Bannalec, éprouve également des difficultés à s'approvisionner en matières premières. « Ce conflit qui n'a que trop duré est très perturbant pour nos activités et a de sérieuses conséquences sur nos encaissements », souligne Marine Champon.

 

D'autres secteurs d'activité souffrent, même s'ils s'efforcent de s'adapter. Chaque semaine, le groupe Guyot Environnement fait partir de Brest 3 500 tonnes de ferraille à destination de Bayonne, de l'Espagne et du Portugal.

La grève des dockers bouscule une organisation bien rodée. Le bateau ne peut plus charger le vendredi. D'où des délais d'attente au port de destination et une facture du transport en forte hausse. « Le surcoût se situe entre 4 et 5 euros la tonne », précise Michel Guyot. Le prix de vente de la ferraille, 25 euros la tonne, s'en trouve renchéri d'autant.

Plus de 700 navires sont accueillis chaque année à Brest. Avec un trafic de 2,9 millions de tonnes en 2010, c'est le 12e port français et le premier port breton devant Saint-Malo et Lorient.

 

 

Olivier MÉLENNEC

 

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Port-de-Brest-ce-que-coute-la-greve-_40734-1688121------29232-aud_actu.Htm

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans ports - docks - réparation navale
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg