Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 13:28

1282242 9572217-clappage-r145g

11 mai 2013 - 

 

Présentée comme exemplaire par le conseil général, l'opération de dragage du port de Loctudy en est à sa deuxième interruption. Pour les uns, le rejet des boues en mer n'impacte en rien l'environnement. Les marins pêcheurs, eux, ne sont pas de cet avis.

Pour le conseil général, le dragage des ports de Loctudy et de Plobannalec-Lesconil sont « des opérations essentielles pour renforcer l'économie et l'attractivité du Finistère ». Après ceux du Guilvinec, de Concarneau et de Saint-Guénolé, il s'agit de « rétablir les profondeurs initiales des ports et permettre le fonctionnement normal des activités de pêche, de plaisance et de sécurité maritime ». Lancés le 12 mars, les travaux de dragage du port de Loctudy font suite à plus de dix ans de concertation rappelle le conseil général. Ce ne sont pas les opérations de dragage, jugées nécessaires par tous, qui sont remises en cause mais celles de « clapage » des boues en mer, c'est-à-dire l'immersion des sédiments dragués. Dès le 28 mars, les professionnels de la pêche ont signalé des remontées de macrodéchets et d'agglomérats de vase lors d'un trait de chalut dans la zone d'immersion, au large du Guilvinec, également zone de pêche des langoustines. Une cinquantaine de bateaux de tout le Sud-Finistère pêchant sur zone se constitue alors en Association de protection des pêcheurs du littoral.

Interruptions en chaîne

Après une réunion de chantier avec le Comité départemental des pêches, les opérations d'immersion sont interrompues pour permettre d'« apporter des mesures correctives ». Les travaux ne redémarreront que le 14 avril. À la suite de nouvelles mobilisations des pêcheurs, « par souci d'apaisement et de dialogue », le clapage en mer est une nouvelle fois interrompu le 25 avril. Le comité de suivi et d'information se réunit alors le 30. Ensuite, c'est la préfecture maritime qui annonce que des essais militaires doivent avoir lieu, début mai, sur les sites concernés par les immersions. Et puis c'est le tir de missile M51 raté de dimanche dernier. Autodétruit en vol, il est tombé à 25 km des côtes, entraînant plusieurs tonnes de déchets que la Défense entend récupérer, avant que le clapage et la pêche ne reprennent (lire ci-contre). Pour les pêcheurs, une nouvelle fois réunis hier soir à Lesconil, cela commence à faire beaucoup... Quant aux plaisanciers et à la mairie de Loctudy, ils ont manifesté mardi pour demander la reprise des opérations. Tout ceci dans l'attente de la décision du tribunal administratif de Rennes qui doit statuer sur la reprise ou non des opérations.

  • Catherine Merrer

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/finistere/port-de-loctudy-interrompue-l-operation-de-dragage-divise-11-05-2013-2098374.php

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans marées noires - pollutions
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg