Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 12:20

marcassins

Environnementvendredi 05 août 2011

 

Alors qu’une dépêche AFP annonçait hier soir que la préfecture des Côtes-d’Armor ne ferait pas procéder à de nouvelles recherches d’hydrogène sulfuré (H2S) dans les cadavres des sangliers morts à Morieux (Côtes-d’Armor). L'Etat semble avoir fait machine arrière depuis.

 

Rappelons que la présence de ce gaz mortel, produit par les algues vertes en putréfaction, avait été détectée dans cinq sangliers sur six analysés, selon les résultats communiqués lundi. Cet « échantillon » était jugé « suffisant »jusqu’à mercredi.

 

Depuis la préfecture a visiblement changé son fusil d’épaule. « Nous attendons d’autres résultats d’analyses H2S actuellement en cours à Strasbourg, assure Philippe de Gestas, secrétaire général qui réfute l’information communiquée la veille.

 

Un ragondin en cours d'analyses

« Les cadavres des 36 sangliers ont été conservés. Nous avons donc de quoi faire autant d’analyses qu’on veut dans les temps à venir. Concernant le ragondin retrouvé mort, il est également en cours d’analyses. Et actuellement, sur site, Inéris et Air Breizh font des recherches d’émanations gazeuses et pas uniquement du H2S. Nous communiquerons tout. Nous n’avons rien à cacher », précise-t-il, lui qui se refuse toujours à établir de lien de causalité formel entre les algues vertes et le décès des sangliers.

 

 

Ce vendredi, les résultats d’analyses complémentaires qu’il avait demandé au sujet des six premiers sangliers analysés devraient être rendus public.

 

Une hésitation regretable ?

De son côté, Eau & Rivières de Bretagne a d’ores et déjà réagit aux déclarations de la préfecture : « en refusant de procéder à de nouvelles recherches, l’Etat reconnaît implicitement que les marées vertes sont bien à l’origine de la mort des sangliers ». Depuis l’association regrette cette « valse-hésitation de la préfecture au moment même où les enjeux de santé publique devraient au contraire conduire à des analyses scientifiques aussi complètes que rigoureuses. Seule une totale transparence est susceptible de rassurer la population et de crédibiliser l’action de l’Etat. »

 

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Sangliers-morts-a-Morieux-les-recherches-d-hydrogene-sulfure-continuent_40825-1897174_actu.Htm

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg