Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 14:33

shell01shelldemort

Par Sophie Chapelle (18 mai 2012)


Shell se frotte les mains.

 

La compagnie pétrolière estime avoir mis la main sur un puits de pétrole au large de la Guyane équivalent à 1 milliard de barils, soit 0,1 % des réserves mondiales prouvées.

 

Les premières découvertes remontent à septembre 2011, mais le timing s’accélère.

 

La préfecture de Guyane a délivré le 12 mai « la déclaration des travaux de forages et d’études sismiques pour Shell ».


Si le Préfet ne se manifeste pas sous 45 jours, Shell pourra débuter ses nouvelles prospections pétrolières dès le mois de juin. Actionnaire majoritaire d’un consortium avec Total (ainsi que l’irlandais Tullow Oil et le britannique Northern Petroleum), le géant pétrolier s’apprête à réaliser quatre forages d’exploration ultra-profonds, deux en 2012 et deux en 2013.

 

Les travaux de forage se situent à 130 km des côtes, et s’enfonceront jusqu’à plus de 6 000 mètres de profondeur, sur une zone d’environ 5 300 km2.


La société entend aussi mener une campagne de recherche d’hydrocarbures par ondes sismiques en 2012. « Pour des raisons de hauteur d’eau et de pénétration suffisante des ondes dans les formations géologiques, l’intensité des ondes est très élevée », concède Shell dans son étude d’impact.

 

« Les campagnes sismiques prévues dans les prochains mois auront de graves impacts sur la faune marine, particulièrement riche de cétacés et tortues », dénonce en retour le Collectif Or bleu contre Or noir.

 

Et de préciser qu’ « en cas de marée noire, les industriels admettent qu’il serait impossible de nettoyer la mangrove du plateau des Guyanes, un écosystème primordial pour notre région ». Les marées noires permanentes dévastatrices au Nigeria illustrent la manière dont Shell, principal opérateur sur place, gère les impacts environnementaux.


Le Préfet de Guyane pourra lever la déclaration sous 45 jours s’il estime que des enjeux lourds font craindre pour la sécurité humaine et environnementale inhérente au programme pétrolier.

 

Le poids des arguments écologistes face au lobby des multinationales du consortium sera t-il suffisant ?

En savoir plus

A lire aussi : Du pétrole au large de la Guyane ? Une bien mauvaise nouvelle

Partager cet article

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans marées noires - pollutions
commenter cet article

commentaires

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg