Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 14:04

110214201606330 18 000 apx 470

Le tribunal administratif de Rennes se penchait à nouveau sur le dossier des marées vertes ce 22 février. Un sujet sur lequel la responsabilité de l'Etat avait déjà été officiellement reconnue en 2010 (lire l'arrêt)
 
Cette fois, il s'agissait pour les magistrats, de juger le refus des préfets des 4 départements bretons de compléter les mesures prescrites dans les « programmes d'action nitrates » établis en application d'une directive européenne du 12 décembre 1991.
*
Arrêtées en juillet 2009, ces mesures étaient estimées insuffisantes pour réduire les marées vertes par les associations, qui avaient demandé aux préfets de compléter leurs arrêtés.
*
Dans une stupéfiante unanimité, les préfets avaient refusé tout net.  Eau & Rivières de Bretagne et Bretagne Vivante ont alors engagé un recours demandé au tribunal administratif de se prononcer sur la légalité de ces refus au regard de la nécessité de réduire les marées vertes et d'appliquer la directive européenne sur les nitrates.

A l'audience, Monsieur REPORT,  le rapporteur public chargé d'analyser le dossier, a demandé au tribunal de faire droit à la requête associative. Il a estimé que les quelques mesures figurant dans les arrêtés préfectoraux « n'étaient pas à la hauteur des ambitions ». Il existe pourtant a t il affirmé « assez de textes, de lois,  d'avis, d'expertises, de rapports, pour mettre en œuvre des mesures adaptées à la pollution des eaux bretonnes » .

En conclusion, il a considéré que la ligne rouge de l'erreur manifeste d'appréciation avait été franchie par les préfets, et proposé aux magistrats d'annuler l'ensemble des refus préfectoraux d'améliorer les programmes d'action nitrates.

Le jugement a été mis en délibéré et sera rendu dans quelques semaines.

S'il confirmait l'insuffisance de l'action des préfets bretons, il pourrait donner des arguments à la Cour Européenne de Justice qui doit elle aussi rendre son verdict dans les mois à venir sur l'inapplication par la France de la directive nitrates.
*

 

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 11:37

110214201606330 18 000 apx 470

5 février 2013 

Le 11janvier, le comité de pilotage régional du plan de lutte contre les algues vertes a validé la dernière charte de territoire pour l'Anse de l'Horn-Guillec.

 

Les dernières propositions avaient été jugées insuffisantes. Depuis la copie a été revue et elle ne satisfait toujours pas l'association Eau et Rivières de Bretagne. « Ce plan est une supercherie », explique le délégué général de l'association, Gilles Huet. Cette dernière n'a pas participé au projet sur ce territoire mais était présente sur les sept autres baies. À ce titre, elle a souhaité, interpeller les financeurs, dans un courrier, daté du 1erf évrier.

Une note confidentielle qui interroge

« Ce plan repose sur un projet de méthanisation pour réduire les rejets d'azote, qui nous semble peu envisageable dans le calendrier annoncé. Il existe, par ailleurs, un plan B mais cette note reste confidentielle, ce qui pose un problème de transparence ». Les représentants de l'association estiment aussi que les engagements sont inéquitables entre les territoires, comme sur l'évolution des systèmes agricoles ou encore sur le volet de reconquête des zones humides. Elle s'interroge sur la gouvernance du plan d'actions et parle « de très faible ambition de réduction de flux d'azote ».

Un compromis assumé

Du côté du conseil régional, Thierry Burlot, vice-président chargé de l'aménagement territorial et environnemental, défend cette charte : « Ces nouvelles propositions répondent à nos interrogations sur l'engagement individuel des agriculteurs ; sur un objectif de 30 % des réduction de reflux d'azote d'ici 2015 et propose un processus de méthanisation avec un plan B, qui ressemble à celui de la baie de Douarnenez.

 

Il y a eu un véritable effort réalisé. Cette charte est, avant tout, un travail de compromis. Certes, il y a moins d'engagements sur certains aspects. Mais chaque charte a un contenu différent ». Le plan d'actions sera présenté à la Région jeudi et vendredi prochains qui décidera de son engagement, avant d'être présenté à d'autres instances.

  • Sterenn Duigou

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/algues-vertes-eau-et-rivieres-alerte-sur-la-charte-horn-guillec-05-02-2013-1994668.php

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 13:46

110214201606330 18 000 apx 470

samedi 26 janvier 2013

 Plan algues vertes de l'Horn-Guillec en pays léonard (extraits)
  • 495 exploitations concernées d'au moins 3 ha sur le bassin versant -  Objectif d'impliquer les 2/3 des exploitants sur 80% de la surface agricole utile, sur la base du volontariat :
  • objectif individuel de sensibilisation, de conseils, d'accompagnement, de suivis, réalisés par la Chambre d'Agriculture : "La dynamique collective de la Baie de l'Horn sera la somme des actions individuelles des agriculteurs". Seule cette dynamique collective sera évaluée et contrôlée par les financeurs
  • Réalisation semestrielle d'un bilan des actions réalisées dans le cadre du projet algues vertes : "ce bilan semestriel à destination des financeurs doit permettre d'évaluer l'engagement et les résultats d'évolutions des pratiques ainsi que les données collectées par les différents suivis mis en place (qualité eaux, projets de recherche...)" Aucune donnée individuelle ne sera transmise aux financeurs dans ce bilan ou dans tout autre cadre.
  • Objectif à atteindre collectivement en 2015 : 64 mg/l de nitrates - Rappel, la norme règlementaire est de 50mg/l
  • Coût du programme de 2013 à 2015 : 5 600 000 euros 
 Comparaison :
  • Un groupe d'automobilistes roule régulièrement à 180 km/h sur la voie expresse. 
  • Pour réduire cette vitesse très excessive, il est décidé de leur attribuer une aide sous forme de conseils et de primes diverses de 16 969 euros par conducteur sur trois ans ( 2/3 de 495=330 et 5 600 000 euros : 330 = 16 969 euros) pour que l'ensemble des conducteurs atteignent collectivement en 2015 la vitesse de 150 km/h en moyenne calculée sur la base de la vitesse de chacun, personne ne pouvant être contrôlé individuellement. 
  • Bien sûr, aucune contravention de grande vitesse ne sera délivrée.
  • On espère qu'en 2027 (fin des Plans Algues Vertes), la vitesse réglementaire de 110 km/h puisse être atteinte. 
  • Reste encore à financer le coût de 2015 à 2027.

Si vous trouvez une erreur dans cette comparaison, n'hésitez pas à en informer le député de la quatrième circonscription de Morlaix, Guenegan Bui, pour qui le Plan Algues Vertes de l'Horn Guillec est une réussite.


Autre comparaison proposée dans le bulletin d'Eau et Rivières de Bretagne
"Cet été, pour le contrôle anti-dopage des coureurs du Tour de France, on commencera d'abord par mélanger les burettes d'urine ! "

*

http://coordinationverteetbleue.blogspot.fr/

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 10:20

110214201606330 18 000 apx 470

25 janvier 2013 - 

*

Une cinquantaine de personnes se sont réunies, hier, à l'appel de diverses associations, syndicats et partis politiques pour soutenir André Ollivro.

*

Récemment attaqué par les syndicats agricoles FDSEA et JA sur la légalité de diverses installations sur son terrain, le militant écologiste avait déjà reçu, les semaines passées, le soutien du maire d'Hillion, Yvette Doré, et de 5.400 pétitionnaires.

 

Hier, les manifestants ont notamment dénoncé un lynchage de la part de la FDSEA.

 

Voir la vidéo sur www.letelegramme.com.

*

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/cotesarmor/algues-vertes-les-soutiens-d-andre-ollivro-manifestent-25-01-2013-1982657.php

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 12:55

110214201606330 18 000 apx 470

*

24 janvier 2013

*

Le 19décembre dernier, à l'appel des syndicats FDSEA et JA, une centaine d'agriculteurs manifestaient devant le cabanon du militant écologiste André Ollivro à la Grandville, à Hillion.

*

Objet de ce rassemblement: dénoncer la non-conformité de diverses installations sur le terrain du combattant anti-algues vertes. Dans les jours suivants, YvetteDoré, le maire d'Hillion, prenait la défense d'André Ollivro, soulignant la légalité de sa situation.

 

Pourtant, alerté par les syndicats agricoles, le préfet des Côtes-d'Armor décidait de son côté de déclencher une enquête et de diligenter un contrôle à la Grandville; contrôle qui devait initialement se dérouler aujourd'hui...

 

Mais l'opération n'aura pas lieu ce jeudi. Car selon les services de l'État, devant «l'ampleur» de la mobilisation autour d'André Ollivro (plusieurs associations, syndicats et partis politiques ont appelé à manifester cet après-midi pour le soutenir) et pour ne pas «instrumentaliser» les élections à venir à la chambre d'agriculture, Pierre Soubelet a décidé de reporter l'opération de contrôle à une date ultérieure.

 

Le rassemblement de soutien au militant écologiste est, lui, maintenu.

*

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/cotesarmor/hillion-le-prefet-reporte-un-controle-chez-andre-ollivro-24-01-2013-1981415.php

 

Commentaire:

On est en campagne électorale agricole, faut le savoir! Le cabanon d'André Ollivro date d'avant la loi littorale qui comme toute loi n'est pas rétroactive. Les puissants la savent bien, qui construisent à tour de bras, sachant qu'une future loi ne les toucherait pas! Et si quand même on se metait à détruire tout ce qui gêne l'environnement sur nos côtes? CHICHE?


Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 13:14
*

 

Aujourd’hui, mardi 15 janvier à 18h, à la Librairie Dialogues de Brest. Yves-Marie Le Lay présentera la livre, qu’il a co-écrit avec André Ollivro, "Les marées vertes tuent aussi ! le scandale sanitaire" (Éditions Le Temps).

 

André Ollivro, Breton de l'année 2009, avait déjà alerté avec son «Scandale des algues vertes». Dans ce nouvel ouvrage, André Ollivro et Yves-Marie Le Lay, de Sauvegarde du Trégor, vont plus loin : «Oui, les marées vertes sont un problème de santé publique. Non, il n'y a pas eu qu'un cheval et deux chiens qui sont morts. La vérité est bien plus effrayante, malheureusement».

 

L'ouvrage est réalisé sous forme d'entretiens avec, en fil rouge, les événements qui se sont succédé depuis l'année 2008 jusqu'au début de l'année 2011 et "l'affaire de l'affiche FNE", argumenté, documenté, accompagné de nombreux témoignages de médecins, scientifiques et d'agriculteurs, cet ouvrage dénonce le silence coupable et le déni de la quasi-totalité des élus bretons qui ont renoncé à leur devoir de protection de la population, mais aussi l'incurie et la lâcheté de l'Etat face à la folie des agro-industriels.


(*) La Coordination regroupe AE2D 29, ASPF Fouesnant, BDZE Douarnenez, Sauvegarde du Penthièvre, Sauvegarde du Trégor, le Vent les Pieds sur Terre.
*
http://coordinationverteetbleue.blogspot.fr/

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 11:03

marcassins

14 janvier 2013 à 19h51 

*

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs promettent des manifestations et quelques coups d'éclat mercredi (dès mardi dans le Pas-de-Calais) pour dénoncer le règlement européen contre la pollution aux nitrates qu'ils jugent inapplicable.

*

40.000 signatures pour un moratoire

 *
"Non aux décisions politiques arbitraires, Oui au bon sens paysan" clame la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) pour rassembler ses troupes contre la directive nitrates de 1991, sur la protection des ressources en eau, qualifiée de "monstre administratif". 
En pleine campagne pour les élections aux Chambres d'Agriculture prévues à la fin du mois, la fédération réclame un moratoire: une pétition en ce sens a recueilli "au moins 40.000 signatures" qui seront déposées dans les préfectures mercredi.


"L'agronomie ne se décide pas depuis un bureau" 


La Fédération départementale du Pas-de-Calais se singularise en appelant ses adhérents à se retrouver dans le centre d'Arras, avec barrages filtrants aux abords de la ville dès mardi 10h30. "L'agronomie ne se décide pas depuis un bureau", explique Dominique Barrau, le secrétaire général du premier syndicat des agriculteurs en France.

Menacée de lourdes sanctions financières par Bruxelles pour non-respect de la directive adoptée il y a plus de 20 ans, la France a pris récemment des mesures restreignant diverses pratiques agricoles pour protéger les points de captage de l'eau et les nappes phréatiques.


Mais pour M. Barrau, au nom du principe de précaution, elle s'est surtout fixée des objectifs intenables de teneur en nitrate sur lesquels l'Europe demande aujourd'hui des comptes. Producteur de lait dans l'Aveyron, il dénonce en particulier la disposition qui interdirait tout épandage de fumier sur les terrains d'une pente supérieure à 7% pour protéger les points de captage d'eau. Ou la capacité obligatoire de stockage du lisier et de fumier, qui vient subitement de doubler.


En région parisienne, la fédération d'Ile-de-France se dit prête à en découdre. Son président, Damien Greffin, traduit l'exaspération de ses congénères: "On nous a contraints à des investissements très lourds, en dizaines de milliers d'euros. Puis un nouveau ministre arrive et les règles changent: il n'y a aucune logique de continuité d'un ministre à l'autre", dénonce-t-il. Pour lui, "les nouvelles mesures édictées à l'emporte-pièce sur la protection des captages reviendraient à sortir 3 millions d'hectares de la production agricole", assure-t-il.


Discussions à partir de février


La FNSEA devait mettre en ligne sur son site ce lundi soir une carte interactive regroupant toutes les actions prévues en France mercredi. 
Le ministère de l'Agriculture remarquait lundi soir qu'il s'agissait d'abord "de ne pas s'exposer à des sanctions qui coûteraient de l'argent aux Français", d'autant que le nouveau tracé des zones de captage, contesté, "ne change rien pour la majorité des agriculteurs".


Si 1.500 communes ont été ajoutées à la liste des quelque 18.000 déjà concernées, assure un proche du ministre, "440 qui ont fait l'effort d'être aux normes en sont sorties, preuve qu'on peut y parvenir". "On va tenter de trouver une solution concrète qui satisfasse tout le monde. Nous serons en mesure de discuter avec les organisations à partir de début février" a ajouté cette source, soit après les élections.

5 réactions

  • kerninon
    INQUIETANT
    L'inquiétant dans cette affaire, c'est qu'ils n'ont pas renoncé à une vision d'arrière-garde aux conséquences catastrophiques sur les plans environnemental et économique pour la collectivité et l'avenir de tous.
    Ajouté le 15 janvier 2013 à 10h25
  • JB2919
    Toujours aussi...à l'arrière-garde la FNSEA
    Alors qu'il faut revenir à des modes de productions plus sains pour l'homme et l'environnement, les agriculteurs continuent leur obsession productiviste ! Même si L'Europe nous em....de avec des règlements débiles au niveau sanitaire comme la volonté de nous faire bouffer de la nourriture aseptisée, ce n'est pas une raison pour contester quelque chose qui va dans le bon sens.
    Ajouté le 14 janvier 2013 à 22h30
  • KerPlouk
    FNSEA = exploitants agricole !
    Nitrate au cochon en épandages partout que puits, nappes, rivières et rivages s'en souviennent !
    Faire avaler d'avantage ; c'est simplement délirant .
    Les subventions européennes faussent la réalité de l'origine des aliments et leurs réelles compositions,
    La FNSEA, est sous-main de l'agro-alimentaire et de la pire bouffe qui existe... d'ailleurs tout ce qu'elle touche devient sale et malsain.
    J'ai la malchance de croiser vos champs et vos épandages tueurs, vivre près de ces plages !
    Ajouté le 14 janvier 2013 à 22h00
  • 4
    citoyens
    faut il encore que ce soit le contribuable qui paie?
    les subventions qu'ils reçoivent, les amendes qui sont infligées à la France, c'est toujours les mêmes qui paient.
    Ne peuvent ils pas produire proprement avec une relation au sol maximum?
    Devenir des agriculteurs et non pas des agri managers. le chemin vers le titre de paysan est encore loin.
    Ajouté le 14 janvier 2013 à 20h45
  • frilouzbzh
    nitrates
    Le bon sens paysan ? avec de plus en plus de nitrates mauvais pour tout le monde y compris pour eux et leur santé je pense que la FNSEA ferait bien de réfléchir à ne plus gaspiller autant d'argent pour produire en masse et arrêter de vouloir faire de l'agro-business avant tout!
    Ajouté le 14 janvier 2013 à 20h40

*

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/directive-nitrates-la-fnsea-sonne-la-mobilisation-mercredi-14-01-2013-1971800.php

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 13:28
 

 

 

Rencontre avec Yves-Marie Le Lay, co-auteur avec André Ollivro, de l'ouvrage «Les marées vertes tuent aussi: le scandale sanitaire».

*
«Non, il n'y a pas eu qu'un cheval et deux chiens qui sont morts. La vérité est bien plus effrayante, malheureusement»  L'ouvrage est réalisé sous forme d'entretiens avec, en fil rouge, les événements qui se sont succédé depuis l'année 2008. Les marées vertes, ça pue, ça pollue et ça tue !
*
André Ollivro, Breton de l'année 2009, avait déjà alerté avec son «Scandale des algues vertes».

*

http://coordinationverteetbleue.blogspot.fr/2012/12/les-marees-vertes-tuent-aussi-la.html

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 12:37

bio.jpg

vendredi 21 décembre 2012

*

 La Coordination Verte et bleue condamne fermement la manifestation dirigée contre notre ami André Ollivro par la FNSEA et les JA.

 

Elle remercie toutes celles et tous ceux qui y ont vu comme elle une grave atteinte aux droits et aux valeurs fondamentales de la démocratie. Qu'un groupe d'individus s'organise en tribunal populaire pour intimider l'un des nôtres n'est pas seulement odieux. C'est surtout la preuve par les actes que ces deux syndicats sont prêts à user de méthodes qui ont toujours conduit en histoire aux pires régimes totalitaires. La Coordination attend que tous les élus se ressaisissent et condamnent avec la même fermeté les organisateurs et les participants à cette manifestation. Il en va de la santé de la démocratie.

*
Déclaration universelle des droits de l'homme - article 12
*
Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.
*

http://coordinationverteetbleue.blogspot.fr/2012/12/soutien-andre-ollivro-communique-de.html

Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 11:35
Tribune libre d'Yves-Marie Le Lay, Président de Sauvegarde du Trégor

 

Bretagne, république porchère
 
La Bretagne n’a pas de bananes, mais elle a des cochons. Et comme avec les bananes jadis, s’est construit un gouvernement d’une région où l’argent des cochons, et leurs frères poulets et bovins, l’emporte sur les droits des citoyens. 
Hier  s’est  déroulée  une  bien  curieuse  manifestation  à  Hillion.  Un  homme  a  été  jeté  à  la vindicte  populaire  par 150 exploitants de  ces animaux  martyrisés du hors sol. 

 

Protégeons André Ollivro - Cyberaction

 100 agriculteurs de la FNSEA manifestent à Hillion devant la maison d'André Ollivro
Lire l'article dans le Télégramme

Cyberaction sur le site de Cyber@cteurs
Ce mercredi 19 décembre, un groupe d'exploitants a manifesté contre André Ollivro que nous avons contribué à faire élire homme de l'année 2009 pour son action contre les algues vertes.
LIRE LA SUITE

Soutien à André Ollivro : lettre au Préfet

 
Lettre adressée à Monsieur le Préfet des Côtes d’Armor pour qu’il mandate la force publique pour protéger la personne et les biens de M. Ollivro menacé par une bande d’individus aux motivations douteuses.

Odeur des porcheries et tension artérielle


 
Une étude américaine montre que l'augmentation des mauvaises odeurs et des concentrations d'hydrogène sulfuré provoque une élévation de la tension artérielle. Lire la suite

L'agriculture biologique, une solution pour en finir avec les marées vertes

Communiqué de Sauvegarde du Trégor à propos du colloque à Morlaix - 30 novembre 2012 sur la qualité de l'eau organisé par les groupements d'agriculteurs biologiques des Côtes d'Armor (GAB 22) et du Finistère (GAS 29).


Repost 0
Published by lautregrenelledelamer.over-blog.com - dans algues vertes
commenter cet article

 

 

Blog

du NPA 29

Lien

consacré

aux questions maritimes

et sur Facebook

 

 

Brest

02 98 49 27 76

 

  Quimper

06 59 71 42 21


Retour page
poisson_crise.JPG

d'accueil

*

  douarn-copie-1.jpg

 

Lien

 

 

 

AntiK212 la Une.preview

 

 

941226_532359860143182_121203937_n.jpg

affiche_cochonne-w.jpg

*

 

mer-copie-1.jpg

 

Prestige: crime impuni

Recherche

3303355033293chxsoutien02c138a.jpg

 

ports.jpg

crozon_02-53c59-99adf.jpg 

 

u3359340149922

426585830_ML.jpg

 

breve-generale-copie-1.jpg

 

 

AL-FARABI-INDEX-copie-1.jpg

 

arton3820.jpg